Accueil / Politique / Guinée/CNT: les conseillers nationaux adoptent à l’unanimité  « deux textes » majeurs

Guinée/CNT: les conseillers nationaux adoptent à l’unanimité  « deux textes » majeurs

En faveur d’une plénière tenue ce mercredi, 10 août 2022 à l’hémicycle, le Conseil  National de la Transition a examiné et adopté à l’unanimité par des conseillers présents deux textes majeurs.
Ils s’agissent du texte relatif à la ratification de l’accord de prêt à l’acquisition de vaccins contre la Covid-19 signé 04 septembre 2021 entre la République de Guinée et la Société Internationale Islamique de Financement( ITFC), membre du groupe de la Banque Islamique de Développement( BAD).Et la ratification de l’ordonnance O/2021/PRG/CNRD/SGG du 31 décembre 2021 portant loi de finances pour l’année 2022, promulguée par le décret D/2022/0002/PRG/CNRD/SGG du 03 janvier 2022.

Concernant l’accord de prêt relatif à l’acquisition du vaccin covid-19 au profit des populations guinéennes signé entre la République de Guinée et la Banque islamique de développement (BID), pour un montant de cinq millions de dollars (5.000.000 USD).

Selon le ministre en charge de la santé et l’hygiène publique, Mamadou  Pathè Diallo ce financement permettra non seulement  à la Guinée d’acheter, d’acheminer les vaccins et accessoires et de renforcer les capacités de prévention et de riposte contre le Covid-19, mais il permettra également de rehausser le taux de couverture de vaccination contre la Covid-19.

« Ces financements nous ont énormément assistés dans la préparation et la réponse à l’épidémie. Les financements complémentaires qui sont soumis aujourd’hui à votre appréciation, vont nous permettre de poursuivre les efforts et de pouvoir arriver aux objectifs que l’Organisation Mondiale de la Santé d’un côté et l’Organisation Ouest-africain de la Santé qui lest la branche santé de la CEDEAO. Pour le moment, notre taux de couverture est autour de 20% de couverture totale en vaccination contre le Covid-19. L’objectif minimal fixé par l’Organisation Ouest-africain de la santé est d’une couverture minimale de 30 à 35% des pays de la CEDEAO. L’OMS elle, fixe un objectif dans toutes les régions, dans l’ordre de 70% », a t-il déclaré.

Il faut noter que ce financement conforme aux principes de la finance islamique, comporte 22 sections et 3 appendices avec les conditionnalités suivantes : le prix de vente sera composé du coût total de l’expédition plus une marge bénéficiaire de 2,5% par an ; la durée de remboursement est fixée à 24 mois dont au 18ème mois (50% du principal plus 18 mois de marge bénéficiaire) et au 24ème mois (50% du principal plus 24 mois de marge bénéficiaire).

Ibrahima Limbita Camara

A propos guiquo-admin

Check Also

Dialogue inclusif inter-guinéen: les quatre coordinations des sages reçues par le Premier Ministre

Conakry, le 22 novembre 2022 – En prélude de l’ouverture du cadre de dialogue inclusif …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.