Accueil / Economie / Afrique de l’Ouest : Projet de lutte contre le blanchiment d’argent
POLYCOPIÉ - Lancement du projet « Renforcement des capacités sur la lutte contre le blanchiment d'argent et le financement du terrorisme dans les États en transition membres du GIABA ». Photo: GIABA/Phoot de presse/dpa

Afrique de l’Ouest : Projet de lutte contre le blanchiment d’argent

D’une durée de trois ans, ce projet est financé par la BAD et devrait contribuer à la résilience dans la région.

 

La Banque africaine de développement (BAD) et le Groupe intergouvernemental d’action contre le blanchiment d’argent en Afrique de l’Ouest (GIABA) ont lancé un projet de lutte contre le blanchiment d’argent et le financement du terrorisme dans la région. D’une durée de trois ans, ce projet est dénommé « Renforcement des capacités sur la lutte contre le blanchiment d’argent et le financement du terrorisme dans les États en transition membres du GIABA ». Il est financé par un don de la BAD à hauteur de cinq millions de dollars.

 

Il devrait contribuer à la résilience dans la région de l’Afrique de l’Ouest, en améliorant les régimes de lutte contre le blanchiment d’argent et le financement du terrorisme, et en développant les capacités des États membres du GIABA, avec un accent mis en particulier sur les pays en transition, a indiqué la BAD.

 

Le GIABA, créé en 2000 et basé à Dakar, au Sénégal, est une institution spécialisée de la Communauté économique des États de l’Afrique de l’Ouest (CEDEAO), chargée de faciliter l’adoption et la mise en œuvre de la lutte contre le blanchiment d’argent (AML) et le financement du terrorisme (CFT) en Afrique de l’Ouest. Il travaille avec les États de la région pour assurer la conformité avec les normes internationales en matière de AML/CFT.

 

Avec dpa-news

 

A propos guiquo-admin

Check Also

Guinée: vers la validation du programme cadre de renforcement des capacités des services du ministère de l’Economie et des Finances

Les travaux de l’atelier de validation du programme cadre de renforcement des capacités des services …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *