Accueil / Interview / « Sékou TOURE n’était pas un tyran, mais il était un grand rassembleur », selon le Dr Tahiré Diallo

« Sékou TOURE n’était pas un tyran, mais il était un grand rassembleur », selon le Dr Tahiré Diallo

Lundi 09 janvier 1922-mardi 09 janvier 2018, il y a 96 ans que naissait le premier président de la République de Guinée Ahmed Sékou Touré. 
Pour célébrer cet anniversaire, une conférence-débat a été organisée à Conakry autour du thème  » Sur la route infinie de l’histoire « .

Objectif, immortaliser celui qui est considéré comme le père de l’Indépendance guinéenne.
Cette conférence a été animée par l’un des camarades de la  » révolution « , Dr Alpha Amadou Tahiré DIALLO, ancien fonctionnaire permanent des Nations Unies pour le commerce et le développement est ancien chef de cabinet du Président du Conseil Militaire pour le Redressement National (CMRN).

Après avoir expliqué de fond en comble la genèse de la gestion du feu président Ahmed Sékou TOURE, le conférencier a mis l’accent sur la nécessité de reconnaître ses acquis et bienfaits pour son pays pendant 26 ans au pouvoir.

«Il faudrait que la nouvelle génération s’intéresse à cette étape de la vie de cet homme intellectuel que fut Ahmed Sékou. Connaitre davantage sur son enfance, et sa jeunesse»;

‘’La route infinie de l’histoire  » a été une phrase prononcée par Sékou TOURE et attribuée à l’autoroute  » Fidel CASTRO » « . Il n’était pas un tyran, comme pour dire que l’ex-secrétaire général de l’Union des Travailleurs de l’Afrique noire (UGTAN) fut au contraire un grand rassembleur ». explique-t-il Docteur Alpha Amadou.

Selon Dr Tahiré DIALLO, le locataire actuel de Sékhoutouréah a raison de dire qu’il ‘’prend la Guinée là où Sékou TOURE a laissé, parce qu’il ne peut pas faire autrement.
À rappeler que le premier président de la Guinée, père de l’indépendance, Ahmed Sékou TOURE est décédé le lundi 26 mars 1984 dans une clinique à Cleveland aux États-Unis.

 

Tènèka  664478635

A propos guiquo-admin

Check Also

Interview : « Pour nous, il n’y a pas d’enfant bête….», dixit Bernard Péve Béavogui

Moult observateurs ont des impressions très critiques sur le système éducatif de l’école guinéenne. Depuis …

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.