Accueil / Société / Kindia : les femmes de la commune urbaine à l’école de la police de proximité

Kindia : les femmes de la commune urbaine à l’école de la police de proximité

Le ministère de l’intérieur et de la protection civile a organisé lundi 14 mai 2018 à la mairie de Kindia, une rencontre de dialogue entre plusieurs femmes de la localité et les agents de police. Rapporte notre correspondant.
Objectif, créer le dialogue entre les citoyens notamment les femmes et la police afin de lutter contre toute forme de crise de confiance qui existe entre la police et les citoyens guinéens.

Selon le directeur exécutif de la CECIDE, Kabinet Cissé, ce dialogue est une manière de mettre la police au service des citoyens de Kindia.

« Vous entendez souvent la police de proximité qui signifie une police très proche des citoyens. Donc nous somment à Kindia pour faire dialoguer les femmes et la police pour savoir qu’elles sont les problèmes qui existent et comment les surmonter. Et dans le cadre de cette réforme de la police, nous avons un service qui a été créé et qui est moyen connu par les citoyens. Il s’agit du service, office de protection du genre de l’enfant et de mœurs (OPROGEM). C’est un service de la police qui s’occupe des mœurs, la protection des femmes et des enfants. Les questions de violence doivent être prises en charge par ces policiers. Voilà pourquoi nous avons organisé ce dialogue entre policier et les femmes de Kindia ». Explique-t-il.

Pour sa part, la représentante des femmes, Mme Touré Hadja Siata a fait savoir que c’est une bonne initiative d’organiser ces genres de rencontre.

« L’importance que cela révèle, c’est la violence faite aux femmes. si les femmes ne savent pas les maux dont elles souffrent, elles ne peuvent pas défendre leurs intérêts. Nous avons dénoncé certains comportements chez les policiers à savoir : la corruption, le rançonnement avec les taxis motos et autres engins roulants. Nous avons aussi dénoncé que les policiers sont très mal entretenues et leurs manières même de s’habiller reste à désirer ».

Pour elle, cette rencontre permettra aux femmes de comprendre c’est quoi un policier, quel est son rôle vis-à-vis des citoyens surtout les femmes, et comment la femme aussi doit travailler avec la police sans la peur dans le ventre.

 

 

Mohamed Homo pour Guineequotidien     

A propos guiquo-admin

Check Also

Conakry : Arrestation d’un vendeur illicite d’armes à feu

Le secrétaire général à la présidence chargé des services spéciaux de la lutte contre la drogue, …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *