Accueil / Société / Médias : le nouveau ministre de la communication, Amara Somparé rencontre l’Association professionnelles des médias privés de Guinée

Médias : le nouveau ministre de la communication, Amara Somparé rencontre l’Association professionnelles des médias privés de Guinée

Le nouveau ministre de l’information et de la communication, Amara Somparé poursuit sa série de rencontres avec les professionnels des medias guinéens, ce lundi 11 juin 2018, c’était le tour des Associations professionnelles des médias privés à la maison de presse de Conakry.

Au terme de cette rencontre, le ministre Amara Somparé a fait savoir que dès sa prise de fonctions, il a posé un diagnostic de la situation qui prévalait au ministère de l’Infomatin et de la communication dans le cadre de la collaboration entre l’administration qui est le ministère et les différents organes de presse privée.

« C’est pourquoi j’ai décidé de tendre ma main, d’aller vers eux pour qu’ensemble nous réfléchissons à la meilleure façon d’organiser le secteur d’activité. Voilà pourquoi j’ai décidé de créer un cadre de concertation permanent qui servira de plateforme de discussions et de dialogue entre nous ».

Pour le président de l’association du syndicat de la presse privée, Sidy Diallo, cette démarche du ministre de la communication est salutaire.

« Depuis deux ans, même pour rencontrer les syndicats par l’ex-ministre de la communication c’était un problème, aujourd’hui, si le nouveau ministre lui-même vient tendre sa main pour venir vers la presse privée, je pense que c’est une bonne opportunité que l’ensemble des medias doivent profiter pour que nous puissions collaborer ».

 

Ibra Camara 

A propos guiquo-admin

Check Also

MOHAMED BEAVOGUI : « Dans nos cultures, il y a des réponses à nos problèmes »

Le Premier ministre Mohamed Béavogui a reçu en audience lundi 16 mai 2022 les chefs …

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.