Accueil / Société / Camarade Kadiatou Bah : « Nous demandons au groupe de camarade Aboubacar Soumah de déguerpir très rapidement le siège du SLECG »

Camarade Kadiatou Bah : « Nous demandons au groupe de camarade Aboubacar Soumah de déguerpir très rapidement le siège du SLECG »

Depuis un certain temps, on constate une lutte sans merci à la tête du Syndicat Libre des Enseignants et Chercheurs de Guinée (SLECG) en y entraînant un bicéphalisme. Tout récemment le SLECG version Aboubacar Soumah a annoncé le retrait de sa structure de la centrale Union Syndicale des Travailleurs de Guinée (USTG) de Louis M’Bemba Soumah. Mais contrairement à cette décision, le camp de Kadiatou Bah a dans une déclaration rendue public ce jeudi 9 août 2018 à Conakry, indiqué que le SLECG reste et demeure une structure affiliée à l’USTG.

Selon elle, le bureau exécutif national du SLECG est surpris qu’un groupuscule de personne se réclamant d’un certain« SLECG inconnu », se targue de se désaffilier de l’Union Syndicale des Travailleurs de Guinée (USTG).

« Le SLECG n’est pas une propriété de camarade Aboubacar Soumah. Le SLECG est une structure créée en 1991 qui a eu comme secrétaires généraux, les camarades Luis M’bemba Soumah pour quatre mandats, Docteur Sy Savane pour un mandat et aujourd’hui madame Kadiatou Bah en début de mandat » a-t-elle rappelé.

En parlant l’occupation illégale du siège, la secrétaire Kadiatou Bah affirme ceci. « les intéressés se permettent d’occuper illégalement les locaux du SLECG, construit par le premier secrétaire général en l’occurrence de camarade Louis M’Bemba Soumah, financé par la coopération canadienne, sur la base d’un projet préparé et suivi par le camarade Docteur Ousmane Wora Diallo, 1er secrétaire général adjoint d’alors » ajoute-t-elle.

Enfin, elle a rappelé que leur SLECG ne va jamais se désaffilier de l’USTG car il a été enfanté par lui. « Nous demandons au groupe de camarades Aboubacar Soumah de déguerpir très rapidement le siège du SLECG ». Conclut-elle

 

Ibra Camara

A propos guiquo-admin

Check Also

Guinée : plusieurs morts ce mercredi à Conakry lors des échauffourées entre forces de l’ordre et jeunes manifestants

Plusieurs  jeunes ont trouvé la mort ce mercredi 21 octobre 2020 à Conakry dont trois …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.