Accueil / Société / Présentation à Conakry du rapport d’enquête dans les structures sanitaires du pays par la commission santé de l’Assemblée nationale

Présentation à Conakry du rapport d’enquête dans les structures sanitaires du pays par la commission santé de l’Assemblée nationale

Le président de la commission santé de l’Assemblée nationale accompagné par le ministre de la santé a présenté mercredi 27 février 2019 à Conakry, le rapport de visite dans quelques structures sanitaires de la capitale guinéenne et celles de l’intérieur du pays. Selon le président de ladite commission, Ben Youssouf Keita, cette visite des structures sanitaires du pays s’inscrit dans le cadre de renforcer le contrôle de l’action gouvernementale pour une amélioration du système de santé en Guinée.

« Du 23 juillet au 1e raout 2018, la mission s’est déroulée dans plusieurs structures sanitaires de la Basse Guinée, Moyenne Guinée et la Haute Guinée. Elle a été soutenue et financée par les partenaires techniques, encadrée par les cadres du ministère de la santé mandatés par le responsable dudit département, accueillie par l’administration territoriale notamment, les gouverneurs, les préfets et les sous-préfets qui se sont mis à notre disposition pour convenir avec les paisibles citoyens. Le travail que nous avons fait est pour compléter l’action des gouvernants et éclairer davantage leur lenteur sur la façon de vivre des populations à l’intérieur du pays concernant la santé. »
Poursuivant, il a souligné qu’au niveau des recommandations, la commission a suggéré aux autorités sanitaires du pays de prendre des dispositions pour une finition rapide des infrastructures en chantier à l’intérieur du pays (Hôpital Dabola, de Karfomoriah, de Fria etc….).

« Poursuivre l’équipement des structures sanitaires surtout à l’intérieur du pays ; mettre en place un système de maintenance des équipements au moins dans chaque préfecture ; Améliorer la prestation de la Pharmacie Centrale de Guinée, il s’agit d’améliorer la disponibilité à temps des médicaments dans les structures sanitaires à l’intérieur du pays ; Développer et mettre en œuvre des stratégies de déconcentration de certains services spécialisés(ORL, diabétologie, urologie, etc.); Améliorer la communication entre le ministère et les citoyens sur les questions de santé ; Accompagner la mise en œuvre de la politique de la santé communautaire ; Rendre effectif la déconcentration budgétaire comme prévue par la loi de finances 2019; Renforcer l’inspection auprès des structures sanitaires; Améliorer la sécurité dans certaines structures sanitaires à travers la clôture totale des lieux ». A-t-il fait savoir le président de la commission.

Pour sa part, le ministre de la santé Dr N’Gnakoye Lamah a d’abord félicité la commission de la santé de l’Assemblée nationale pour ce travail avant de répondre à la commission que le message est compris.

« Je félicite la commission de la santé de l’Assemblée nationale pour ce travail. Quand on est député, on est élu du peuple et je suis content que ce message soit compris. Nous allons essayer de répondre à ces différentes recommandations afin de satisfaire la population en matière de la santé ».

 

Ibrahima Sory Camara

A propos guiquo-admin

Check Also

Revue Sectorielle conjointe de l’Education et la formation – 2021: Discours d’ouverture du Président du CIPC de l’Education et de la Formation, le Ministre Guillaume Hawing

Discours d’ouverture du Président du Comité Interministériel de Pilotage et de Coordination (CIPC) de l’Education …

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.