Accueil / International / Le sommet entre le président américain Donald Trump et le dirigeant nord-coréen Kim Jong-un s’est terminé sans aucun accord

Le sommet entre le président américain Donald Trump et le dirigeant nord-coréen Kim Jong-un s’est terminé sans aucun accord

Les États-Unis ont refusé d’accéder aux demandes de la Corée du Nord concernant les sanctions qui pèsent sur le pays, a déclaré le président Trump.

« C’était à propos des sanctions », a-t-il dit lors d’une conférence de presse. « Ils voulaient que les sanctions soient levées dans leur intégralité et nous ne pouvions pas le faire. »

On s’attendait à ce que les deux hommes annoncent des progrès en matière de dénucléarisation mais les deux parties ne sont pas tombées d’accord.

S’exprimant lors de la conférence de presse à Hanoi, M. Trump a déclaré qu’aucun plan n’avait été élaboré pour un troisième sommet.

Le programme initial de la Maison-Blanche pour la journée prévoyait une « cérémonie de signature de l’accord conjoint » ainsi qu’un déjeuner de travail pour les deux dirigeants, mais ce programme n’a pu être respecté, la rencontre s’étant brusquement arrêté.

Selon M. Trump, M. Kim s’est dit prêt à démanteler le complexe de Yongbyon – l’installation de développement et d’essais au cœur du programme nucléaire de la Corée du Nord – mais il voulait que toutes les sanctions contre la Corée du Nord soient levées en échange, ce que les États-Unis ne sont pas prêts à faire.

Les deux hommes semblaient s’entendre, comme ils l’avaient fait lors d’un précédent sommet à Singapour. Ce sommet a été critiqué parce qu’il n’a pas produit grand-chose en termes de substance, ce qui laisse présager que M. Trump ferait pression lors du sommet de Hanoi pour parvenir à un accord sur la dénucléarisation.

Il existe une incertitude quant à ce que les deux parties entendent exactement par dénucléarisation. Washington a déjà dit précédemment que la Corée du Nord devait renoncer unilatéralement à toutes ses armes nucléaires avant que les sanctions ne puissent être levées, mais cette condition est connue pour être un point de friction pour les Nord-Coréens.

Interrogé lors de la conférence de presse de jeudi sur ce qu’il entendait par dénucléarisation, M. Trump a déclaré : « Pour moi, c’est évident, il faut se débarrasser des armes nucléaires. »

M. Trump a déclaré que la délégation américaine « avait des options et cette fois-ci, nous avons décidé de n’opter pour aucune de ces options ».

A propos guiquo-admin

Check Also

Coronavirus aux Etats-Unis: Obama critique encore la gestion la pandémie par Trump

Dans une allocution en ligne adressée à des étudiants fraîchement diplômés, Barack Obama a déclaré …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.