A la une
Accueil / Société / L’ONG ‘’FOHAD’’ dresse le bilan de ses activités sur le terrain

L’ONG ‘’FOHAD’’ dresse le bilan de ses activités sur le terrain

Dans un rapport remis à la presse, l’ONG, Fondation Humanitaire d’Aide au développement (FOHAD) a fait le bilan des 11 ans d’activités réalisées dans le cadre de l’amélioration des conditions de vie des communautés locales grâce à un appui technique et financier de  IHH INSANI YARDI VAKFI de la Turquie  et WEFA HUMANITARIAN ORGANISATION GERMANY, de l’Allemagne.

.

Les domaines d’intervention  selon le président du Conseil d’Administration de la FOHAD, Sekou 1 Camara, sont la reconstruction des zones sinistrées, la formation des enfants déshérités, l’assistance alimentaire, sanitaire et vestimentaire aux déshérités, l’hydraulique villageoise,  la construction et la reconstruction des infrastructures sociales et scolaires, la construction des orphelinats.

La FOHAD œuvre également à la protection de l’environnement, dans les domaines de l’eau, l’hygiène et l’assainissement, du Développement durable (Protection de l’environnement) de l’Agriculture, des Activités Génératrice de revenus, de la bonne Gouvernance et le renforcement de capacités et la promotion de  la charité.

L’objectif  est de contribuer à l’amélioration des conditions de vie des populations  dans les domaines de l’éducation et la formation,  la santé,  la sécurité alimentaire, la création et le partage de richesses, la construction de la justice et de la paix, la prise en charge des urgences, a-t-on indiqué.

En termes de réalisations, le rapport souligne la construction d’un complexe scolaire Franco-arabe de quatre(4) classes à Télépoulou, dans la préfecture de N’Zérékoré ; la construction d’une mosquée à Hèrèmakönö, dans la commune urbaine de Siguiri, la construction d’un complexe scolaire Franco-arabe de sept(7) classes au quartier Cimenterie, dans la commune urbaine de Dubréka;

Dans le domaine de la santé, l’ONG note l’assistance en denrées alimentaires et les kits sanitaires à plus de 60 familles victimes du virus Ebola à Conakry et à l’intérieur du pays en 2014,  la distribution des kits sanitaires à plus de 60 mosquées et places publiques à Conakry, la construction en 2016 d’un complexe scolaire Franco-arabe de six(6) classes dans la commune urbaine de Siguiri.

Dans son programme d’adduction d’eau potable en faveur des communautés villageoises, la FOHAD a réalisé plus de 150puits améliorés,  respectivement dans les préfectures de Faranah et de Dinguiraye notamment dans les communes rurales de BANIAN, Sandeniya, Kalinko pour une enveloppe financière à hauteur de 750 millions de francs guinéens.

Pour la campagne 2019, les  préfectures de Dabola  (Banko) et de Dinguiraye (Kalinko) bénéficieront de 30 puits améliorés avec un coût global de 780 millions de francs guinéens.

Le rapport précise que les puits réalisés ont été tous soumis à un contrôle d’échantillonnage d’eau par le  laboratoire national pour une meilleure santé de la population bénéficiaire.

 

Idrissa Cissé

A propos guiquo-admin

Check Also

Migration: La Guinée installe le système MIDAS sur la frontière avec le Mali

Ce système permet de contrôler électroniquement les flux migratoires aux points de passages frontaliers entre …

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.