Accueil / Société / Guinée : Célébration de la journée internationale de la liberté de la presse

Guinée : Célébration de la journée internationale de la liberté de la presse

L’humanité a célébré vendredi 3 mai 2019 le 26ème anniversaire de la liberté de la presse autour du thème  » le rôle des medias dans le renforcement de la Démocratie ». Particulièrement en Guinée, cette journée est célébrée par le ministère de l’information et de la communication en collaboration avec la Haute Autorité de la Communication(HAC) et les associations Professionnelles de Médias.

Dans son message adressé aux hommes de médias, le conseiller personnel du Chef de l’État, Tibou Kamara, a d’abord souhaité à chacun et à tous bonne fête avant d’ajouter ceci : « à travers la presse, on peut connaitre l’état de l’opinion d’un pays et on peut aussi mesurer l’image et la crédibilité des dirigeants d’un pays. Cela veut dire que la presse a un rôle essentiel dans la promotion aussi bien des valeurs démocratiques que de l’image de marque de la réputation d’un pays. C’est pourquoi, le gouvernement à travers le Premier ministre et avec bien sûr les orientations très claires du chef de l’État souhaite accompagner la presse, parce qu’il est de sa responsabilité de le faire en tant qu’acteur majeur dans notre pays en général et essentiel à la vitalité de notre démocratie ».

Pour sa part, la représentante de la présidente de la Haute Autorité de la communication, Mme Barry Hawa Camus Camara a fait savoir que la liberté de la presse est une liberté fondamentale.

« Célébrée cette année sous un thème qui est d’une grande pertinence pour les pays africains, en particulier pour notre pays la Guinée qui, se trouve à la veille d’échéances électorales majeures. En effet, pour l’enracinement de la démocratie et l’organisation des élections, vous conviendrez avec moi que les médias jouent un rôle incontournable. Ce rôle consiste à défendre les principes fondamentaux de la démocratie et de l’État de droit à faciliter le bon déroulement du processus électoral, à bien informer les citoyens pour leur permettre de faire un choix juste et responsable ».

Présidant la cérémonie, le ministre de l’information de la communication Amara Somparé a commencé tout d’abord par adresser une pieuse pensée à la mémoire de tous les journalistes guinéens qui ont été arrachés à notre affection au cours de cette année.

« La date du 3 mai, célébrée depuis quelques années en Guinée, a été proclamée journée mondiale pour la liberté de la presse par l’Assemblée Générale (AG) des Nations unies en 1993 suivant une recommandation de la conférence générale de l’UNESCO. En effet pour l’UNESCO, la célébration de cette date permet d’informer les citoyens sur les atteintes portées à la liberté de la presse ».

Poursuivant, le ministre Somparé a souligné que nombreux pays à travers le monde, des publications sont censurées, d’autres sont condamnées ou tout simplement n’ont pas le droit de paraître.

« Alors que les journalistes éditeurs sont appelés, détenus ou parfois même tués. À la faveur de cette date, des initiatives peuvent être développées pour la promotion de cette liberté et surtout pour évaluer l’état de la liberté de la presse dans le monde » conclut-il.

Sorel Damouya Camara

A propos guiquo-admin

Check Also

Manifestation du 14 octobre : « Il ne s’agit pas de détruire les biens des uns et des autres », dixit Mohamed Kaba

Le siège dudit parti a servi de cadre, le samedi dernier: le recensement électoral, la manifestation …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.