Accueil / Société / Développement local : la construction de plusieurs infrastructures lancée à Labé

Développement local : la construction de plusieurs infrastructures lancée à Labé

Depuis le lancement officiel, le 16 juin dernier à Dalaba, des activités de l’Agence nationale de financement des collectivités (ANAFIC), dans la région du Fouta Djallon, c’est une série d’infrastructures à vocation  de développement local qui sont lancées sur l’ensemble de la région.

Pilotée par les ministres originaires de la région, la tournée de lancement de ces infrastructures permet à ces hauts commis d’aller à la rencontre des populations à la base et de toucher de même de très près les réalités auxquelles ces populations sont confrontées.

Quant aux projets financés par l’ANAFIC, ils sont ciblés de manière consensuelle par les communautés selon les besoins et priorités définis par elles-mêmes. Outre le développement local, l’approche consiste aussi à privilégier les entreprises locales dans l’attribution des marchés pour la réalisation des infrastructures qui auront été retenues.

Après l’étape de Dalaba, la délégation ministérielle s’est rendue à Labé, y compris dans certaines communes rurales. Ainsi, grâce au financement de l’ANAFIC, le terrain sous préfectoral de football de
Kouramangui sera clôturé.

Dans la commune rurale de Popodara également, plusieurs infrastructures d’intérêt communautaire sont
prévues. Il s’agit de l’aménagement de 14 ha de domaine agricole, la construction d’un poste de santé et la réalisation d’une retenue et d’un étang piscicoles.

Dans d’autres localités, on a assisté à la pose de la première pierre en vue de la construction d’établissements scolaires. La réalisation de toutes ces infrastructures contribuera à l’amélioration des conditions de vie des populations.

Expliquant l’esprit qui sous-tend la mise en place de l’Agence nationale de financement des collectivités, le ministre de l’Unité nationale et de la Citoyenneté a déclaré à Döghöl : « Le président de la République a souhaité que les ressources tirées de l’exploitation minière du pays puissent bénéficier à tout le monde ». Ce à quoi un notable a répondu : « Dites au chef de l’Etat que c’est une bonne chose d’avoir pensé à redistribuer les richesses de manière à ce que tout le monde puisse en bénéficier. Cela fait partie des actions qui peuvent consolider l’unité nationale et la cohésion sociale ».

 

Ousmane Bony

A propos guiquo-admin

Check Also

Guinée/Appui à la Santé communautaire : le CRS offre plusieurs matériels et équipement d’une valeur de 479.000 dollars US au ministère de la santé

Dans le cadre de son appui permanent au Gouvernement guinéen, le Bureau de  Cathtolic  Relief Service (CRS) …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.