Accueil / Société / Environnement: ténue à Conakry d’un atelier d’échange sur la gestion durable des écosystèmes du littoral guinéen

Environnement: ténue à Conakry d’un atelier d’échange sur la gestion durable des écosystèmes du littoral guinéen

Le ministère de l’Environnement des eaux et Foret à travers la direction nationale de la gestion côtière en Guinée a organisé mercredi 26 juin 2019 à Conakry, l’atelier national de concertation sur la problématique de la gestion côtière en Guinée.

Cette rencontre financée par le Programme des Nations unies pour le développement (PNUD) s’inscrit dans le cadre d’échanger et de réfléchir sur des stratégies de la problématique de la gestion côtière guinéenne afin de lutter contre l’occupation anarchique des zones côtières du pays.

Dans son intervention, le représentant adjoint pays PNUD en Guinée, Éloi M. Kouadio IV, a indiqué que plus de trente mille hectares perdus empêchant du coup l’atteinte des objectifs du développement Durable particulièrement ceux relatifs à la sécurité alimentaire, l’approvisionnement en eau de qualité.

« C’est pour toutes ces raisons que le PNUD a appuyé le gouvernement à élaborer et mis en œuvre une politique nationale sur l’environnement, des stratégies nationales sur le changement climatique, des plans d’action (PANA et PNA), de programmes projets de renforcement de la résilience et adaptation au changement climatique des zones côtières vulnérables, systèmes d’information climatiques et alerte précoce…) visant à renforcer la résilience des communautés face au changement climatique.»
Plus loin, il a réaffirmé la disponibilité du PNUD pour accompagner le gouvernement guinéen dans ses efforts de lutte contre le changement climatique pour la réalisation du bien-être des populations guinéennes à travers le développement d’un projet novateur, multi-acteurs de gestion Intégrée de la zone côtière .

De son côté, le représentant du ministre d’État, ministre de l’Environnement des eaux et Forêts Seydou Bari Sidibé a précisé que la zone côtière et le plateau continental de l’espace maritime guinéen représentent à la fois un écosystème côtier et marin d’une importance notoire.

« Il constitue surtout un réservoir important de diversité biologique, une source majeure de moyens de substance, de biens et services pour la croissance économique des communautés. Ce sont des milieux riches et attrayants par la diversité des écosystèmes côtiers (les forêts de mangroves, les marais et marécages, les lagunes, les estuaires et les cours inférieurs des fleuves et rivières, les industries, et les services y relatifs. La forte pression démographique est le flux d’activités économiques qui s’y développent, ont entrainé une dégradation dudit milieu et un épuisement des ressources vivantes. » Explique-t-il Seydou Bari Sidibé

À noter qu’au cours de cette rencontre, plusieurs thématiques seront abordées dont entre autres, la problématique du changement climatique en zone côtière de Guinée, impact du changement climatique.

 

Fanta Kamano

A propos guiquo-admin

Check Also

Labé: Une fillette de 5 ans retrouvée morte dans un puits abandonné à Maleyah

Une fillette de 5 ans a été retrouvée morte dans un puits abandonné à Maleyah, …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.