Accueil / Economie / La BAD rejoint le Réseau d’obligations durables du « Nasdaq »
ARCHIVE - Ce Réseau est une plateforme internationale, conçue pour améliorer la transparence du marché des obligations durables et vertes, à impact social. Foto: Sina Schuldt/dpa

La BAD rejoint le Réseau d’obligations durables du « Nasdaq »

Ce Réseau est une plateforme internationale, conçue pour améliorer la transparence du marché des obligations durables et vertes, à impact social.

La Banque africaine de développement (BAD), l’un des plus grands émetteurs mondiaux d’obligations à impact social, a rejoint le Réseau d’obligations durables du « Nasdaq », une entreprise technologique mondiale au service des marchés des capitaux et d’autres industries (NSBN). Le NSBN est une plateforme internationale accessible au public, conçue pour améliorer la transparence du marché des obligations durables et vertes, à impact social.

Dix obligations de la BAD ont été ajoutées à la plateforme, dont son emblématique emprunt obligataire social d’une valeur de 3 milliards de dollars américains, baptisé « Combattre la Covid-19 », a annoncé l’institution financière panafricaine, le 17 juin 2020. Cet emprunt, lancé en mars 2020, reste à ce jour la plus importante émission obligataire sociale libellée en dollars américains.

Il a pour objectif de contribuer à l’atténuation de l’impact économique et social de la pandémie sur les moyens de subsistance des populations africaines et les économies du continent. En se joignant au Réseau d’obligations durables du Nasdaq, les émetteurs socialement responsables bénéficient d’une occasion unique d’attirer l’attention sur les mesures concrètes qu’ils prennent au sujet du financement de la lutte contre le changement climatique et de la croissance verte.

« La plateforme d’obligations durables du Nasdaq est une vitrine à travers laquelle nous mettons en avant le combat que nous menons contre la pauvreté et pour le progrès du continent Africain », a déclaré Hassatou N’Sele, trésorier de la BAD. En 2017, la BAD avait mis en place son propre cadre d’obligations sociales. Au 31 décembre 2019, elle avait levé l’équivalent de 5,5 milliards de dollars à travers cinq transactions en soutien à 89 projets à impact social dans 28 pays d’Afrique.

 

Avec dpa-news

A propos guiquo-admin

Check Also

Economie : tenue à Conakry de la 1ere Assemblée Générale du CA de l’ANIES.(Communiqué)

Le Conseil d’Administration (CA) de l’Agence Nationale d’Inclusion Économique et Sociale (ANIES) a tenu, jeudi …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.