Accueil / Politique / Alhouseiny Makanera Kaké sur des résultats publiés par l’UFDG : « J’ai été surpris de l’amateurisme du travail de l’UFDG »

Alhouseiny Makanera Kaké sur des résultats publiés par l’UFDG : « J’ai été surpris de l’amateurisme du travail de l’UFDG »

L’allié du parti au pouvoir déclare se confier à la presse, suite à la publication des résultats de l’élection présidentielle du 18 octobre dernier par l’Union des forces démocratiques de Guinée, UFDG.
Il précise, à l’entame de son intervention que bien les cadres de cette formation politique aient procédé cet acte en dehors du circuit normal, mais qu’il s’est fait tout de même la violence en regardant ledit travail.

« Certains Guinéens avaient pensé que l’UFDG avait la preuve, c’est pourquoi M. Cellou Dalein Diallo, s’est autoproclamé vainqueur de cette élection, qu’il avait effectivement gagné les 53%. C’est ce qui m’a amené, dans le souci de rétablir chacun dans son droit à faire un regard par rapport aux résultats publiés. Mais j’ai
été surpris de l’amateurisme, du manque de rigueur du travail de l’UFDG. Je vous prie, de me croire que de très bons élèves du secondaire en Guinée seraient incapables de produire un tel travail d’une telle médiocrité », a déclaré Alhousseiny Makanéra Kaké.

Poursuivant, il a fait savoir que ces derniers ont d’abord commencé par mettre les résultats préfecture par préfecture et par candidat.

« A l’intérieur, on voit des pays africains, tel que la Guinée Bissau, où, il n’a jamais eu d’élection, mais aussi la Gambie. Et quand, vous faites un petit effort à l’intérieur, ils ont aligné des 0 et des 0 a beaucoup de candidats, c’est le cas du candidat de l’UDIR et celui de PLP. Mais tout ça, je peux dire que c’est mineur. Ce qui est fondamental dans ça, c’est lorsque, vous regardez un tableau qui ne nous donne pas de résultat et plus grave, on nous aligne des pourcentages. Tout le monde  sait que le pourcentage, c’est un chiffre
sans dimension. Quand on dit que j’ai gagné 100% à Boké, malheur celui qui dira combien, j’ai eu. Je crois que s’ils étaient conséquents, c’étaient  de brandir des preuves des résultats obtenus : procès-verbal, par procès-verbal, ensuite faire la compilation de ces résultats pour déterminer le nombre de voies totales exprimées par candidat ; après cela, chercher à faire le pourcentage de voies par candidat. Mais lorsque vous produisez simplement le pourcentage : comment on peut savoir que Cellou Dalein Diallo a eu 53% des chiffrages exprimés en Guinée ».

Pour lui, même si le candidat de l’UFDG de était vainqueur, qu’il pouvait faire l’économie des violences que des Guinéens ont subi certains temps. « Parce que, si vous êtes convaincu que vous avez gagné, personne n’a pas dit que vous n’avez pas gagné. Pourquoi ne pas alors attendre jusqu’à ce que la Commission électorale nationale indépendante, CENI proclame les résultats. Si c’est cette institution
proclame et que vous trouvez que vous avez été lésé, il y a des voies de recours pour ça, malheureusement, non seulement Cellou Dalein n’a pas gagné, mais également, il n’a pas empêché les violences », a souligné Kaké.

Avant de déplorer que même un seul mort, c’est un mort de trop. Pour lui, c’est un sentiment de déception et de révolte qui l’anime. « C’est pourquoi, je demande au gouvernement de sortir dans ce laxisme,
pour que la loi soit respectée ».*

Yèfindè K’ffin

A propos guiquo-admin

Check Also

Emmanuel Macron: « il (Alpha Condé) a organisé un référendum et un changement de la Constitution uniquement pour pouvoir garder le pouvoir”

Le president français, Emmanuel Macron s’est prononcé ce vendredi, 20 novembre 2020 au cours d’un …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.