Accueil / Politique / Guinée /crises politiques : menaces, arrestations, violences toujours d’actualite…

Guinée /crises politiques : menaces, arrestations, violences toujours d’actualite…

La présidentielle du 18 octobre continue de faire des victimes en Guinée. En dépit de la proclamation définitive des résultats par la Cour constitutionnelle, des arrestations continues d’être enregistrées dans le camp de l’opposition, notamment l’Union des forces démocratiques de Guinée, UFDG et du Front national pour la défense de la Constitution, FDNC et d’aucuns ont préféré quitter le pays.

Après avoir séquestré son président de l’UFDG, Cellou Dalein Diallo, le pouvoir a décidé de se livrer à l’arrestation de certains de responsables du parti : Cherif Bah, vice-président, Ousmane Gaoual Diallo, responsable de la communication, Cellou Baldé, Coordinateur des fédérations de l’UFDG à l’intérieur du pays, Abdoulaye Bah, ancien maire de Kindia ainsi que des militants activement recherchés dont entre autres Tidiane Baldé, Boubacar Diallo, Mamadou Aliou Diaouné de la section Koloma1; Bailo Barry, Elhadj Ibrahima Sow de la Carrière ; Sékou Koundouno, membre actif du FNDC accusés de troubles à l’ordre public. Ces derniers sont la plupart militants de l’UFDG depuis 2010 et 2013.

A ce jour, les violences post-électorales du 18 octobre 2020 ont fait plus 48 morts dont le jeune Boubacar Diallo déjà cité, des destructions de biens et sans occulter les arrestations.

A rappeler que ces jeunes militants cités plus haut étaient déjà dans le collimateur du parti au pouvoir, le RPG/Arc-en-ciel depuis 2018 en prélude aux élections communales pour leur militantisme au sein de l’UFDG.

Pour beaucoup, ces manœuvres ne sont pas un fait isolé en République de Guinée. Les acteurs de l’opposition et de la société civile sont souvent victimes d’injustices à travers des arrestations arbitraires et autres crimes.

Amirou Kanté

A propos guiquo-admin

Check Also

Emmanuel Macron: « il (Alpha Condé) a organisé un référendum et un changement de la Constitution uniquement pour pouvoir garder le pouvoir”

Le president français, Emmanuel Macron s’est prononcé ce vendredi, 20 novembre 2020 au cours d’un …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.