Accueil / Sports / Fédération Guinéenne de football: L’ancien officier média de la fédération se déchaîne contre son ancien patron Antonio Souare

Fédération Guinéenne de football: L’ancien officier média de la fédération se déchaîne contre son ancien patron Antonio Souare

Depuis l’acquittement de Monsieur SALIFOU CAMARA SUPER V par la Justice Guinéenne suite à la plainte de la FEGUIFOOT qui l’accusait de détournement, ma réaction a suscité beaucoup de réactions.

Je reconnais avoir à l’époque soutenu l’accusation contre Monsieur SALIFOU CAMARA SUPER V et consorts. J’étais Officier Média d la Fédération Guinéenne de Football assujetti à la communication qu’au journalisme. Et j’avais toute ma confiance à un homme, Monsieur MAMADOU ANTONIO SOUARE, je vous donne raison et je l’assume par honnêteté.

Mais maintenant que la Justice Guinéenne m’exhibe la réalité, je m’aligne dernière la Justice.

Si j’ai fait des erreurs, je présente mes excuses suite aux préjudices.

J’ai qualifié ma collaboration avec Monsieur MAMADOU ANTONIO SOUARE comme la plus sincère et loyale de ma vie active.

Je reconnais avoir eu confiance aveuglément à Monsieur MAMADOU ANTONIO SOUARE pour le renouveau du Football Guinéen. J’ai défendu l’homme énergiquement l’homme qui m’a tourné aujourd’hui le dos après m’avoir longtemps utilisé pour aboutir à son plan. J’ai combattu plusieurs personnes pour consolider sa présidence à la Fédération Guinéenne de Football Je me suis trompé. L’homme utilise son argent pour atteindre son objectif et il vous sacrifie après. Je suis une de ses victimes. ANTONIO SOUARÉ est pire que le machiavéle. Il sait comment je suis parti en prison en 2019 à cause de lui en m’attaquant au Premier Ministre IBRAHIMA KASSORY FOFANA et à son conseiller CHERIF DE WASHINGTON. Qui a joué à la manipulation ? Malgré tout, ANTONIO SOUARÉ m’a trahi en m’ecartant pour nommer celui qui était le Journaliste le plus proche de son adversaire Monsieur SALIFOU CAMARA SUPER V et plus virulent à son encontre.

Malgré les multiples négociations suite à cette décision paradoxale qui m’a surpris, Monsieur SOUARÉ a utilisé le mensonge pour endormir ma conscience. Dieu Merci, les médiateurs sont tous vivants. MOUSSA CAMARA SCIFO, MOUSSA BINTOU KABA, FAH CONDÉ, ABOUBACAR TITI CAMARA et FODEBA KEIRA ISTO. Ces personnes que je respecte qui ont mis pression sur moi face à mon amertume et désarroi depuis 5 mois durant, ont tous honte de moi aujourd’hui en défendant Monsieur SOUARÉ prêt à marcher sur un cadavre pour son intérêt. Je ne doute pas sur leur moralité pour reconnaître mes affirmations. C’est sont ces personnes citées plus haut qui ont contribué à retarder la rupture devenue évidente aujourd’hui. ANTONIO SOUARE a coupé le pont avec moi pour avoir atteint son objectif. Je suis devenu un chiffon pour MAMADOU ANTONIO SOUARE. Monsieur SOUARÉ a été influencé par son entourage immédiat pour me trahir à cause de ma proximité avec mon frère et ami AMADOU DIABY. Pourtant, Monsieur DIABY a joué un rôle majeur pour que SOUARÉ soit aujourd’hui à la tête de la Fédération Guinéenne de Football. J’ai soutenu AMADOU DIABY qui était du même navire qu’ANTONIO sans avoir critiqué un jour le Président de la Fédération Guinéenne de Football.

Qui avait sa main noire derrière la fronde en 2016 pour évincer SALIFOU CAMARA SUPER V ? Qui a financé la mutinerie au sein de la FEGUIFOOT en 2016 pour se faire élire en 2017 ?

Je reprecise à Monsieur SOUARÉ que AMADOU DIABY reste et demeure mon frère et mon ami. Je l’assume. S’il était à reprendre mon soutien affiché à Monsieur DIABY aujourd’hui, j’adopterai la même attitude.

Lorsque l’affaire AMADOU DIABY s’est posée, je suis venu en face, dire au Président SOUARÉ de faire beaucoup attention dans ce dossier, il a des collaborateurs qui veulent lui rendre vulnérable en abattant son premier vice-président DIABY. Mais ANTONIO SOUARE s’est laissé influencer par des hommes de son entourage pour sceller injustement le sort d’AMADOU. Pourtant, aucun membre du Comité Exécutif n’a apporté un indice à la FEGUIFOOT comme le premier vice-président, Arrivées des joueurs binationaux au sein du Syli National, les deux Bus des équipes nationales et le projet de la Direction Technique Nationale avec la Fédération Française de Football, sont des actions d’AMADOU DIABY. Aucun autre bilan pour ANTONIO SOUARÉ, sauf des procès perdus.

Encore, je l’assume.

J’ai toujours été un homme entier. L’hypocrisie n’a jamais caractérisé mes relations humaines contrairement aux amis qui évitent aujourd’hui mon contact.

Lors de mon arrestation en Août 2019, j’ai résisté face à la Justice pour éviter une humiliation de Monsieur ANTONIO SOUARÉ. J’ai assumé seul l’infraction qui a motivé mon interprétation.

J’ai attaqué, oui, SALIFOU CAMARA SUPER V et IBRAHIMA BARRY BLASCO pour soutenir la gouvernance de MAMADOU ANTONIO SOUARE qui est arrivé avec un Discours d’espérance pour le Football Guinéen. Mais avant le verdict du Tribunal qui acquite SUPER V, ANTONIO SOUARE était dans la logique de réconciliation avec son prédécesseur après avoir senti son échec judiciaire. Je n’ai jamais été associé à cette demarche. J’ai attaqué mon frère IBRAHIMA BARRY BLASCO, mais il y a un bon moment, ANTONIO SOUARE est constamment avec BLASCO, même pour des voyages liés aux matches internationaux à l’étranger. Lui qui m’avait dit de promouvoir son audit après son élection à la tête de la Fédération Guinéenne de Football. J’ai travaillé à ses côtés avec la sincérité et la loyauté des plus consacrées de ma vie. Mais l’homme m’a trahi. ANTONIO SOUARÉ m’a humilié, il m’a utilisé et il m’a menti. Les témoins sont encore vivants. La prochaine victime sera le Secrétaire Général de son Cabinet, le Colonel MAURICE AKOI KOIVOGUI. Le retour de Monsieur BARRY est désormais une question de jours.

Certainement, la conscience humaine aura son influence sur l’actuel Président de la Fédération Guinéenne de Football pour reconnaître le contenu de ce réquisitoire.

Je défie Monsieur MAMADOU ANTONIO SOUARE en apportant un dementi en qualifiant mes déclarations d’allégations mensongères. S’il n’est pas d’accord, qu’il porte plainte contre moi pour un décortiquage à la barre d’un Tribunal.

Mon combat contre le piètre Président de la FEGUIFOOT pour l’histoire de notre ballon rond est une évidente malgré mon soutien d’un passé récent à l’homme que je reconnais.

Même si je vais mourir face à ANTONIO avec son argent de la Lotterie prohibée pour la FIFA et la CAF, je me soumettrai à mon destin contre un homme qui a trahi beaucoup de ses collaborateurs dont SALIFOU CAMARA SUPER V qui a manifestement créé la Ligne professionnel pour lui en 2015, alors qu’il lorgnait son poste de Président de la FEGUIFOOT.

Ceux qui me critiquent pour ANTONIO arrêtez si vous aimez réellement votre idole. Face à la pression et aux chantages, ma prochaine sortie pourrait être plus atrabilaire que les précédentes.

Ceux qui me critiquent aujourd’hui, je vous comprends. Même mes propres amis ne me fréquentent plus pour sauvegarder leurs intérêts chez ANTONIO SOUARE. Pour simplement être nommés à des postes subalternes à  la Fédération Guinéenne de Football, vous avez sacrifié notre amitié de 20 ans.Vous ne composez plus mon numéro de téléphone et vous avez aussi oublié la boussole qui avait l’habitude de vous orienter vers mon domicilie.Vous êtes vraiment des vrais Guinéens. Mais je reste serein. J’invite ces amis à la raison. Malgré mon engagement, ANTONIO SOUARE m’a lâché, il vous abandonnera aussi après sa volonté, vous obligeant à consommer le fruit de votre sournoiserie.

– L’argent n’est pas forcément la solution de tous les problèmes de la vie.

– Le mensonge nuit.

– La trahison évapore la confiance.

Tous les amis et valets de Monsieur MAMADOU ANTONIO SOUARE, vous pouvez me fermer vos portes, mais je reste fière en évoquant la vérité face au prédateur et tirant de ma dignité.

Je reste à l’écoute pour le budget qui sera voté par le Président de la FEGUIFOOT pour ceux qui vont s’évertuer à me répondre dans leurs Radios ou sites internet. La suite sera spectaculaire.

4 ans de tâtonnement du Football Guinéen abonné à l’échec et aux conflits en Guinée et à l’international.

Après son échec, ANTONIO SOUARÉ doit libérer le passage à un autre Guinéen à la tête de la FEGUIFOOT

La trahison à un salaire.

 

Ibrahim Thiam

A propos guiquo-admin

Check Also

Sport: La FIFA suspend le président de la CAF Ahmad Ahmad pour cinq ans

La commission d’éthique de la Fifa a suspendu pour cinq ans le président de la …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.