A la une
Accueil / Société / Santé/Partenariat Sud-Sud : Des médecins Guinéens et Tunisiens se fédèrent !

Santé/Partenariat Sud-Sud : Des médecins Guinéens et Tunisiens se fédèrent !

L’amélioration des plateaux techniques, la prise en charge des patients guinéens notamment par des médecins guinéens et tunisiens en Guinée, l’échange de compétences dans des différentes disciplines des deux pays sont entre autres les objectifs qui ont poussé aux deux entités de se mettre d’accord. Ledit partenariat lie la Polyclinique Internationale Institut Médico-Légal, PIIMEL de Lambanyi, située dans la commune de Ratoma et des médecins tunisiens dans le domaine de la santé bucco-dentaire, et autres pour une durée de 3 ans renouvelable.     

Selon la praticienne Tunisienne, Dr Dorsaff Toumi Ben Mahmoud c’est la forte demande des patients guinéens en Tunisie pour se faire soigner qui aurait poussé à signer ledit partenariat. « L’idée est venue parce qu’on a remarqué que des patients guinéens lorsqu’ils partent en Tunisie, une fois en Guinée, on ne peut pas les suivre. Donc c’est ce qui a amené de créer un Réseau de praticiens médicaux et aussi de personnel paramédical pour mieux prendre en charge ces patients », a expliqué Dr Dorsaff.

Poursuivant, elle a fait savoir qu’ils essayeront de se déplacer de manière cyclique dans l’année à la Polyclinique PIIMEL de Conakry pour la prestation.

Et d’ajouter : « On est là pour voir ce qui manque dans les plateaux techniques, dans tout ce qui est stérilisation, accueil, secrétariat, équipements médicaux et on essaie de faire un jumelage entre nos fournisseurs tunisiens et la polyclinique PIIMEL. Mais également, on a pensé à faire un partenariat avec chaque médecin exerçant à PIIMEL avec son homologue tunisien. Donc tout ceci se fera de manière progressive et bien ciblé », a-t-elle indiqué.

De son côté, Dr Ricardo Gnammi de faire remarquer que ledit partenariat a double avantage non seulement pour des patients mais aussi pour des médecins guinéens. « Vous savez, il y a plein de partenariats qui existent entre les structures étrangères et les structures guinéennes, mais la plupart des partenariats qui existent sur le terrain sont des partenariats de type où on doit être amené à évacuer des malades vers d’autres pays. Ce partenariat qui est proposé actuellement est un partenariat où la mission étrangère se déplace pour venir travailler ici. Ils viendront avec des matériels qui sont censés ne pas être disponible en Guinée. Et donc pour le malade qui va être pris en charge, il y a forcément un avantage, quel que soit le coût qui sera proposé », a précisé Dr Ricardo Gnammi.

 

Richard TAMONE pour Guineequotidien.com    

 

 

 

A propos guiquo-admin

Check Also

Migration: La Guinée installe le système MIDAS sur la frontière avec le Mali

Ce système permet de contrôler électroniquement les flux migratoires aux points de passages frontaliers entre …

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.