Accueil / International / Mauritanie: L’UE lance un projet de prévention des conflits
POLYCOPIÉ - Ce projet devrait « contribuer à prévenir l'extrémisme violent, désamorcer les conflits communautaires et promouvoir l'interculturalité en Mauritanie ». Foto: Union européenne en Mauritanie

Mauritanie: L’UE lance un projet de prévention des conflits

Ce projet devrait « contribuer à prévenir l’extrémisme violent, désamorcer les conflits communautaires et promouvoir l’interculturalité en Mauritanie ».

L’Union européenne (UE) a lancé, le 29 avril , à Nouakchott, la deuxième phase de son projet « Prévention des Conflits et Promotion du Dialogue Interculturel en Mauritanie ». Baptisée « Semah » (tolérance ou pardon, en langue arabe), cette deuxième phase, financée à hauteur de 4,4 million d’euros par l’UE, sera déployée dans les 15 wilayas (provinces) du pays.

Elle constitue, pour la seconde fois, un projet dédié spécifiquement à la jeunesse mauritanienne, a déclaré Giacomo Durazzo, ambassadeur de l’Union européenne en Mauritanie. Elle devrait « contribuer à prévenir l’extrémisme violent, désamorcer les conflits communautaires et promouvoir l’interculturalité en Mauritanie, conformément aux stratégies en la matière de l’État mauritanien », a-t-il dit. Mise en œuvre entre 2014 et 2019, la première phase du projet qui a touché neuf wilayas (provinces), a porté sur des « thématiques stratégiques hautement prioritaires pour la Mauritanie et le Sahel », a-t-il rappelé.

Il s’agit du « dialogue interculturel » de la « prévention de l’extrémisme violent » de la « tolérance » et de la « démocratie participative et la citoyenneté », a-t-il précisé. Il s’est félicité des « résultats de cette première phase du projet, aussi bien dans le domaine de l’appui institutionnel aux services centraux et déconcentrés de l’État que dans le domaine de l’amélioration des infrastructures, pour les jeunes et le financement de leurs initiatives respectives ».

Le projet « Prévention des Conflits et Promotion du Dialogue Interculturel en Mauritanie » vise à contribuer à la promotion du dialogue, de la culture, de la paix, de l’esprit de tolérance, du pardon et du savoir vivre en communauté, afin de renforcer les liens entre tous les jeunes mauritaniens et lutter contre la tentation d’isolement, de marginalisation et d’extrémisme violent, a-t-il relevé.

 

Avec dpa-news

A propos guiquo-admin

Check Also

Des hommes armés massacrent 53 personnes dans 6 villages nigérians

Des voleurs de bétail armés ont tué 53 personnes dans six villages de l’Etat de …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.