Accueil / International / L’Égypte s’associe à Siemens Energy pour la production de l’hydrogène vert
POLYCOPIÉ - Le président-directeur général de Siemens Energy, Christian Bruch. Foto: Siemens Energy

L’Égypte s’associe à Siemens Energy pour la production de l’hydrogène vert

« Le développement d’un écosystème et d’une chaîne de valeur locaux de l’hydrogène en Égypte, permettra d’offrir un avenir plus durable et plus prospère aux Égyptiens ».

L’Égypte, premier partenaire économique de l’Allemagne en Afrique du Nord, s’est associée au géant allemand « Siemens Energy » spécialisé dans la fabrication de centrales électriques, pour le développement d’une industrie basée sur l’hydrogène vert avec la possibilité de son exportation. À cet effet, la société publique égyptienne d’électricité, Egyptian Electricity Holding Company (EEHC), a signé un protocole d’accord avec l’entreprise allemande.

En vertu de ce protocole d’accord, les deux partenaires favoriseront l’investissement, le transfert de technologie et la mise en œuvre, en Égypte, de projets liés à la production d’hydrogène, basés sur les énergies renouvelable, a annoncé Siemens Energy, le 24 août. Dans une première étape, Siemens Energy et EEHC mettront en œuvre un projet pilote portant sur l‘installation d’un électrolyseur d’une capacité de production de 100 à 200 Mégawatts (MW), a-t-on ajouté. L’Égypte dispose d’un riche mélange de ressources énergétiques renouvelables, d’une base industrielle solide, d’infrastructures développées et d’un accès aux marchés, offrant ainsi une base solide sur laquelle peut se développer une solide industrie de l’hydrogène vert, a-t-on affirmé.

À cet égard, Siemens Energy est en mesure de fournir des technologies innovantes couvrant les énergies renouvelables, la production d’hydrogène et la logistique, ainsi qu’une assistance financière et technique, a-t-on relevé. « Le développement d’un écosystème et d’une chaîne de valeur locaux de l’hydrogène en Égypte, permettra d’offrir un avenir plus durable et plus prospère aux Égyptiens », a indiqué le président-directeur général de Siemens Energy, Christian Bruch.

L’Égypte vise à produire 20 pour cent de son électricité à partir des énergies renouvelables en 2022, et 42 pour cent, d’ici 2035. Étant l’une des principales entreprises de technologie énergétique au monde, Siemens Energy travaille avec ses clients et partenaires sur les systèmes énergétiques du futur, soutenant ainsi la transition vers un monde plus durable.

Son portefeuille de produits, de solutions et de services, couvre presque toute la chaîne de valeur de l’énergie, de la production et du transport d’électricité au stockage. Ce portefeuille comprend des technologies d’énergie conventionnelle et renouvelable, telles que les turbines à gaz et à vapeur, les centrales électriques hybrides fonctionnant à l’hydrogène, ainsi que les générateurs et les transformateurs d’électricité.

On estime qu’un sixième de l’électricité produite dans le monde est basée sur des technologies de Siemens Energy qui emploie 91.000 personnes dans plus de 90 pays. Au cours de son exercice fiscal 2019, l’entreprise allemande a généré un chiffre d’affaires d’environ 29 milliards d’euros.

Avec dpa-news

A propos guiquo-admin

Check Also

L’Allemagne contribue à protéger la forêt tropicale africaine

Le financement à hauteur de 125 millions d’euros a pour objectif de restaurer, d’ici 2030, …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.