Accueil / Société / Affaire faux Visas des pèlerins : Un militaire se réclamant de la présidence cité  par les pèlerins

Affaire faux Visas des pèlerins : Un militaire se réclamant de la présidence cité  par les pèlerins

C’est une histoire de faux Visas lié au pèlerinage des guinéens qui contribue à entacher l’image du pays tant à l’intérieur qu’à l’extérieur. Et ce complot savamment orchestré serait perpétré par un certain Dr Fouguet, un militaire se réclamant de la présidence de la République de Guinée, dont le nom revient souvent sur les lèvres des pèlerins. Que s’est-il réellement passé ?

Dans la nuit du 23 au 24 juin 2022 un convoi devrait quitter Conakry pour le lieu Saint du pèlerinage. Mais pendant le dernier réglage, contre toute attente le nommé Dr Fouget militaire se réclamant effectivement de la présidence aurait fait éruption pour tenter d’infiltrer la liste d’une centaine de personnes sur la liste déjà établie par le Secrétariat général aux affaires religieuses au grand dam de l’assistance. Nous explique un pèlerin à la Mecque qui a requis l’anonymat, présent au moment des faits.

En dépit de certaines résistances, il avait réussi son coup laissant ainsi à Conakry une centaine de personnes dont il aurait réussi à retirer de la liste officielle du secrétariat général aux affaires religieuses. Par quelle magie ? A-t-il réussi son projet avec la complicité de certains agents du secrétariat ? Ce sacrilège a eu des ramifications en Arabie Saoudite au point de voir des pèlerins guinéens à la traîne. A précisé notre source

 » les pèlerins convoqués par le SGAR à 20h le 23 juin et qui devait voyager à 4h du matin le 24 la pluspart ont été subtitué par ce militaire. Par conséquent plus d’une centaine ont passé la nuit du 23 au 24 au SGAR. Le lendemain vers midi, le même militaire est revenu pour faire la même chose. Les pèlerins ont denoncé par des cris. Le Secrétaire général est venu dans la salle où certains pèlerins l’ont demandé de mettre fin à ce que ce militaire faisait.
Après on a vu le militaire sortir et les agents du SGAR sont revenus avec les passeports des pèlerins qui devaient partir officiellement »

 » Après ce désordre engendré par l’influence du militaire Dr Fouget sur le secrétariat général aux affaires religieuses à Conakry on s’est retrouvé dans la même situation ici à la Mecque…. lorsque ce militaire a réussi son coup, lui et ses complices ont réussi ensuite à faire disparaître le manifeste. L’avionneur l’avait longtemps réclamé en vain. On a donc voyagé sans manifeste. Chose qui est très grave. Car ce manifeste permet à l’avionneur de connaître l’identité des passagers. Et quand nous sommes arrivés ici Arabie Saoudite on a remarqué que le nombre de guides était très insuffisant par rapport au nombre de pèlerins. C’était déplorable. Certains pèlerins étaient obligé de jouer leur rôle par endroits à un moment donné. Ensuite vous avez des pèlerins qui ont dépassé l’âge autorisé par les autorités de chez nous, qui marchent à peine et qui sont à leur premier voyage de ce type. C’est d’ailleurs le lieu pour moi de suggérer à nos autorités religieuses de recruter prochainement les étudiants guinéens ici en Arabie Saoudite pour être des guides. Car ceux-ci sont issus de plusieurs communautés de chez nous et parlent plusieurs langues en plus de l’arabe et connaissent mieux la ville. Elles n’auront pas de billet d’avion à acheter pour les guides. L’autre aspect non des moindres est lié à la nourriture. Le déjeuner nous parvient dans les hôtels à 15h ou 16h dans la plupart des cas. Et souvent la qualité n’est pas du goût des pèlerins. La plus grande quantité du riz se retrouve régulièrement dans les poubelles. Cela s’explique par le fait que c’est une femme qui a été recrutée pour faire la cuisine pour tous les pèlerins à travers la Mecque. C’est incompréhensible.  Pis, dans les chambres d’hôtels nous sommes entassés puisque nous sommes à 6 par chambre d’hôtel…»

En tout état de cause, Dr Fouget est loin d’être un suspect encore moins un accusé dans cette affaire de Visas. Mais son immixtion et son rôle dans la substitution de la liste des pèlerins porte à croire que son implication dans cette sale besogne ne plaide pas en sa faveur.                          

Joseph Siba 

A propos guiquo-admin

Check Also

Boké: le corps sans vie d’un officier de la marine nationale retrouvé auprès des rails à Kamsar

Le corps sans vie d’un officier de la Marine nationale a été retrouvé ce vendredi …

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *