Accueil / Politique / Guinée: la CEDEAO déplore les violences et demande la libération des détenus et l’ouverture rapide d’une enquête

Guinée: la CEDEAO déplore les violences et demande la libération des détenus et l’ouverture rapide d’une enquête

À travers un communiqué la Communauté économique des États de l’Afrique de l’Ouest (CEDEAO) a déploré les violences qui ont eu lieu à Conakry les 28 et 29 juillet 2022, faisant des morts, des blessés et la destruction de propriété.

Plus loin, elle (CEDEAO) demande au CNRD la libération des détenus et l’ouverture rapide d’une enquête sur les circonstances de ces violences.

Ci-joint le communiqué de la CEDEAO

Communiqué Ecowas – Cedeao sur la situation sociopolitique en #Guinée

La Communauté économique des États de l’Afrique de l’Ouest (CEDEAO) exprime sa profonde préoccupation face à la montée des tensions sociopolitiques en Guinée et déplore les violences qui ont eu lieu à Conakry les 28 et 29 juillet 2022, faisant des morts, des blessés et la destruction de propriété.

La Communauté demande la libération des détenus et l’ouverture rapide d’une enquête sur les circonstances ayant conduit à ces malheureux incidents en vue de traduire les auteurs en justice, conformément à la loi.

La CEDEAO appelle les autorités guinéennes, la classe politique et la société civile à engager un dialogue inclusif afin de désamorcer la tension et de convenir d’un calendrier et de modalités raisonnables pour le rétablissement pacifique de l’ordre constitutionnel.

La Communauté reste pleinement engagée à soutenir les autorités de transition et le peuple guinéen dans cette entreprise, y compris à travers la Médiation de la #CEDEAO dirigé par S.E. Boni YAYI.

Abuja, le 31 juillet 2022

 

 

A propos guiquo-admin

Check Also

Guinée: Vers l’établissement de la cartographie des partis politiques

Dans un communiqué publié mercredi 10 août 2022, le ministre de l’administration du territoire et …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.