Accueil / International / Burkina : Une invention optimise la collecte des déchets ménagers
POLYCOPIÉ - Faical Yannick P. Congo, promoteur de la start-up UniPay Sas. Photo: Faical Yannick P. Congo/Photo privée autorisée/dpa

Burkina : Une invention optimise la collecte des déchets ménagers

Il s’agit de faire face au débordement des poubelles et de lutter, ainsi, contre la pollution de l’environnement.

 

Pour optimiser la collecte des déchets ménagers au Burkina Faso, une jeune start-up locale, UniPay Sas, a développé « Ecolo », un système intelligent permettant de détecter le taux de remplissage d’une poubelle. « Ecolo est un appareil électronique, conçu au Burkina Faso, visant à faire face au débordement des poubelles et ainsi lutter contre la pollution », selon Faical Yannick P. Congo, promoteur de cette start-up. L’objectif recherché est également de réduire la fréquence des tournées de ramassage d’ordures, ce qui permet aux acteurs en charge de la collecte de limiter leur consommation en carburants et de minimiser leurs impacts environnementaux, indique-t-il dans un entretien accordé à la dpa.

 

Grâce à cette innovation, UniPay Sas a été la seule start-up africaine sélectionnée, en janvier dernier, pour participer au Consumer Electronics Show (CES), un salon international des technologies qui se déroule chaque année à Las Vegas (USA) et réunit les grandes entreprises de l’industrie technologique. Lauréate, en 2021, du programme « Burkina Startup » du Fonds burkinabè de développement économique et social (FBDES), la jeune pousse évoluant dans les secteurs de l’e-commerce et de la fintech a réussi, lors de ce salon, à établir des partenariats avec des industriels européens, américains et chinois afin d’exporter son appareil.

 

« L’Afrique jouit de compétences formées localement capables d’innover. Le savoir est là et la matière première y est aussi. Nous importons toujours des produits finis alors que nous avons une jeunesse forte en nombre mais aussi en capacité qui est entièrement en mesure de construire une nouvelle économie », insiste Faical qui détient un doctorat en informatique. Le jeune Burkinabè et son équipe travaillent d’arrache-pied pour passer à une production de masse et pouvoir ainsi commercialiser leur appareil à un coût abordable.

 

Avec dpa-news

 

A propos guiquo-admin

Check Also

Papouasie-Nouvelle-Guinée: 7900 personnes évacuées alors que le pays craint un nouvel éboulement

Cinq jours après un glissement de terrain qui a enseveli tout un village et plus …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *