Accueil / Société / Kouroussa : accusé de meurtre d’un vendeur d’or, Ibrahima Sangaré reste introuvable

Kouroussa : accusé de meurtre d’un vendeur d’or, Ibrahima Sangaré reste introuvable

Accuser pour avoir tué en 2015 monsieur Ansoumane Kaba vendeur d’or, Ibrahima Sangaré boutiquier est victime de menace de mort par des citoyens en colère dans la préfecture de Kouroussa.

Selon les informations, le défunt Ansoumane Kaba vendeur d’or a été tué dans une attaque à son domicile en novembre 2015 par un groupe de bandit armé jusqu’aux dents qui cherchait à lui déposséder de ses biens.

Quelques mois après les enquêtes, ces présumés assassins d’Ansoumane Kaba ont été arrêtés par les forces de l’ordre qui, pendant leurs auditions, un des bandits qui avait promis à Ibrahima Sangaré qu’il allait lui faire la peau a cité le nom de ce dernier comme meneur de l’assassinat du défunt vendeur d’or pour lui faire du mal.

Au moment où le juge a décidé de transférer ces malfaiteurs à Kankan, la population s’est révoltée pour attaquer la prison afin de se rendre justice, dont les quatre (4) présumés bandits ont tous été tués dans des manifestations, aussi la boutique d’Ibrahima Sangaré  a été saccagée et brulée.

Par ailleurs, ce jeune boutiquier a été aussi pris pour cible par les membres de la famille de Monsieur Kaba mais aussi par la population en colère.

Alerté, Ibrahima Sangaré a pris la fuite pour se refuser à Bamako (Mali) jusqu’en janvier 2017 avant de se retourner à Kouroussa dans la discrétion. Malheureusement, la population s’est vite rendu compte de la présence d’Ibrahima Sangaré dans la ville, aussitôt elle se met à sa recherche pour lui ôter sa vie.

À noter que depuis cette date, ce jeune commerçant dont sa vie est en danger reste introuvable qui, ses parents n’ont aucune information sur son existence dans ce bas monde.

 

Voici quelques images du lynchage des prisonniers à Kouroussa

Karifa Zoumanigui

A propos guiquo-admin

Check Also

Média : après plusieurs mois de tractations, Alpha Abdoulaye Diallo du journal le populaire prend la tête de l’AGEPI

Le congrès électif du bureau exécutif de l’Association Guinéenne des Editeurs de la Presse Indépendante (AGEPI) s’est tenu à nouveau …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.