Accueil / Economie / Affaire de bouillons où cube Maggi impropres à la consommation: Mac Yombouno dément les propos du colonel Moussa Thiegboro Camara

Affaire de bouillons où cube Maggi impropres à la consommation: Mac Yombouno dément les propos du colonel Moussa Thiegboro Camara

Quelques jours après la présentation par le service du colonel Moussa Thegboro des marques de bouillons où ‘’cube Maggi’’ inconsommables, le ministre du commerce, Marc Yombouno a démenti lundi 30 avril 2018 au cours d’une conférence de presse cette information du patron des services spéciaux de la lutte contre la drogue, le crime organisé et la répression des délits financiers et économiques.

Selon le ministre du commerce, Marc Yombouno, cette information donnée par le service du colonel Moussa Thegboro effraye la population en disant que ces produits sont des poisons.

« C’est pourquoi en tant que département en charge de contrôler et certifier les produits alimentaires pour nos populations, nous avons jugé utile faire un éclairage pour dire que nous travaillons depuis longtemps sur cette problématique des bouillons ».

« Notre laboratoire de contrôle de qualité a analysé un certain nombre de bouillons dont 23 marques sur 51, nous avons eu des rapports des services de nos collaborateurs par rapport aux produits qui ont été analyse à Dakar. »

Pour lui, l’équipe des services spéciaux de la lutte contre la drogue, le crime organisé et la répression des délits financiers et économiques ne peuvent pas contredire cette information.

« Nous avons constaté qu’il y a une contradiction, donc, il nous revenait d’éclairer la lanterne de la population afin de leur rassurée que l’État travail pour la protégée. Nous avons élaboré un protocole de partenariat avec le service du colonel Moussa Thiegboro Camara pour nous aider à mettre en œuvre notre initiative. Mais, les services spéciaux ne peuvent pas agir à la place du département du commerce. Ils n’ont pas de laboratoire, c’est le seul ministère qui dispose un laboratoire aussi des spécialistes pour attester que tel produit est impropre ou propre à la consommation ». Ajoute-t-il le ministre

De son côté, le président de l’Union des consommateurs de Guinée (UCG) Ousmane Keita a fait savoir que plusieurs actions sont menées pour lutter contre ces fléaux.

« Nous avons mené plusieurs actions pour protéger la population. Ce dernier temps, nous avions été informé sur certains nombre des produits impropres à la consommation, sur 100, 9 marques seulement sont propres à la consommation, nous sommes dans le changement  » ils ne sont pas plus que nous. Donc, je souhaite qu’ils collaborent avec nous afin de donner les informations fiables à la population ». Conclut-il

 

 

Ibra Camara

 

A propos guiquo-admin

Check Also

Huit centres de jeunes filles bénéficient des équipements et matériels de la part du Royaume de Belgique.

L’humanité célébrera ce jeudi, 11 octobre, la journée internationale des jeunes filles. A cette occasion, …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *