Accueil / International / Mécontent après une procédure de divorce, un Indonésien verse 10.000 euros à son ex-femme

Mécontent après une procédure de divorce, un Indonésien verse 10.000 euros à son ex-femme

Un Indonésien du nom de Dwi Susilarto a été condamné dans une procédure de divorce à verser à son ex-épouse l’équivalent d’environ 10.000 euros.

M. Susilarto avait été condamné en première instance à verser 43 millions de roupies (2.590 euros), mais son ex-femme, Hemi Setyowati, a fait appel et obtenu finalement de 178 millions de roupies (10.730 euros).

Ce montant représente le dédommagement qui revient à la plaignante et inclut la pension alimentaire à verser au bout de neuf ans de séparation du couple qui a deux enfants.

Le mari débouté a décidé de donner du fil à retordre à son ex-épouse en s’acquittant de sa “dette” avec des petites coupures de roupie et même des pièces.

Mécontent de la décision du tribunal, Dwi Susilarto a décidé de verser les 153 millions de roupies (9.220 euros) en pièces de 1.000 roupies (0,06 centime d’euro) et le reste en billets.

“C’est insultant, cela revient à me traiter de pauvre”, a déclaré l’ex-épouse qui a toutefois a accepté la somme.

Dwi Susilarto a failli en venir aux mains avec l’avocat de son ex-épouse qui a refusé de compter cette montagne de monnaie, l’accusant d’avoir ainsi délibérément humilié son ex-femme.

Le président du tribunal a demandé à des employés du palais de justice de compter les pièces, ce qui devrait prendre selon lui une semaine.

En effet, il aura fallu une petite camionnette pour transporter les 13 sacs d’un poids total de 890 kilos qui représente les 10.730 euros.

L’ex-mari, qui perçoit un petit salaire en tant que fonctionnaire, a affirmé qu’il avait dû faire appel à des amis pour l’aider à régler son dû.

 

BBC

 

A propos guiquo-admin

Check Also

Afrique – scolarité: Plaidoyer pour intégrer l’éducation sexuelle

Tunis (dpa) – Un colloque sur «l’éducation sexuelle et reproductive au continent africain» a plaidé …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.