Accueil / Société / Crise des enseignants : l’USTG et ses démembrements menacent de déclencher une grève Générale illimitée si l’Etat ne trouve pas une solution adéquate

Crise des enseignants : l’USTG et ses démembrements menacent de déclencher une grève Générale illimitée si l’Etat ne trouve pas une solution adéquate

Si l’Etat ne trouve pas une solution adéquate à cette crise des enseignants, l’USTG et ses démembrements doivent déclencher une grève Générale illimitée sur toute l’étendue du territoire national d’ici 1 mois.
Dixit: « Camarade Abdoulaye Sow, Secrétaire Général de l’USTG ».

La crise perdure toujours dans le Secteur de l’éducation depuis plus de trois. Les acteurs impliqués du côté des syndicats semblent être négligés par l’Etat dans les différentes négociations.

La structure syndicale USTG a animé ce vendredi 28 décembre 2018, un point de presse à son siège sur la crise qui mine toujours le secteur de l’éducation en Guinée.

Le Secrétaire Général du SLECG Camarade Abdoulaye Sow a d’abord rappelé les démarches menées depuis le lancement de la grève des enseignants il y a trois mois de cela, et jusqu’au jour où le PM Dr Ibrahima Kassory Fofana s’est invité dans les négociations et qui n’ont jamais about.

A ce jour, l’USTG se dit fatiguée de cette négociation dont l’Etat est à la base de beaucoup de désordres à savoir l’envahissement du secteur éducatif par un nombre important d’enseignants fictifs en lieu et place des enseignants titulaires, gèle des salaires des enseignants, perspective de radiation de tous les enseignants grévistes sur le fichier de l’éducation nationale et la pratique d’intimidations à l’encontre des responsables du SLECG d’Aboubacar Soumah et tant d’autres choses.

Vu toutes ces tracasseries et manœuvres, l’USTG par la voix de son Secrétaire Général Abdoulaye Sow, a réitéré son soutien inconditionnel vis à vis du SLECG dirigé par Aboubacar Soumah jusqu’à l’aboutissement heureux de leur revendication.

Sur ce, l’USTG demande à l’Etat de reprendre les négociations dans un bref délai pour trouver plus vite que possible la solution finale à cette crise. Dans le cas contraire, l’USTG et ses démembrements comptent lancer d’ici un mois, une grève Générale illimitée sur toute l’étendue du territoire national.

 

 

Alseny M Fofana

 

A propos guiquo-admin

Check Also

Baccalauréat unique 2021: 3 901 candidats dont 1 690 filles affrontent les épreuves dans la commune Matam

Le baccalauréat unique session 2020-2021 a été lancé, ce jeudi, 22 juillet 2021, sur toute …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.