Accueil / Interview / Opinion / Opinion : Ma Guinée dans une impasse politique synchronisée, à quand l’aubaine ? (Par Ousmane Keita)

Opinion : Ma Guinée dans une impasse politique synchronisée, à quand l’aubaine ? (Par Ousmane Keita)

Ça suffit !!!

Ces barbaries, sauvageries, tueries, nous devons agir pour calmer les esprits.

 

De l’indépendance à nos jours, la violence fratricide n’a jamais servi notre Patrie. Car nous sommes qu’une Famille, obligée d’être unie pour notre survie.

 

Aujourd’hui, à cause des Politiques, ma Patrie est divisée par affinité, donc je me sens indigné. Puisque l’histoire de nos vaillants Martyrs, nos pionniers, ceux qui nous ont libéré du joug des étrangers, celle-ci devrait nous conscientisés. Parce qu’à cette époque, leur lutte était basée sur l’unité et liberté, nos véritables marques de fabrique mais aussi une rareté pour notre actuelle Société.

 

C’est pourquoi, nous devons mettre de l’eau sur le feu, car cette flamme ne s’alimente que nos œufs, sous le regard impuissant de nos yeux.

 

Peuple affamé,

Peuple violenté,

Peuple volé,

 

Nos dirigeants et opposants restent politiquement cryptés, alors, les vendettas sont déclenchés, dans le plus déshonneur de notre Nationalité, Ma Guinée est en danger.

 

À cet effet, nous risquons de demeurer en marge des meilleurs classements durant des années.

 

À quand l’aubaine ?

 

Vu que c’est la haine qui se déchaîne, et qui alimente le sang dans nos veines, les épines prennent la place des laines. À ce niveau de la crise, chaque daine se transforme en hyène.

 

Nous ignorons l’essentiel, en rejetant le miel pour choisir le sel du fiel.

 

Cependant, pour la classe politique, principalement Alpha Condé, l’essentiel devrait être comment nous léguer un héritage matériel et immatériel. Mais très malheureusement, il garde ses yeux vers le ciel, jusqu’à ce que la pelle de la démocratie le jette dans la poubelle. Parce-que tout simplement les conditions de vie des populations locales sont comparable au sel.

 

Le manque d’eau potable, de l’électricité, des infrastructures de base et qualité, l’emploi, la crise économique élevée, le système éducatif et sanitaire piétinés ; l’espoir raté, malgré ses longues années de combat politique aspirant à une nouvelle façon de nous gouverner.

 

Arrivé au pouvoir, il passe tout son temps à créer et alimenter des crises, au lieu de les solutionner.

 

Quant aux opposants, ils sont majoritairement composés des anciens dirigeants, qui n’ont également pas prouvé qu’ils sont compétents. Parce-que tous nos problèmes d’aujourd’hui, existaient depuis leur temps. Ainsi, il faut pas qu’ils font le semblant puisqu’ils sont pas savant. Nous voulons juste que le Peuple soit vigilant pour anéantir et barrer la route à tous ces incompétents.

 

Par ailleurs, pour une sortie de crise positivement définitive, voici mes pistes de solutions alternatives :

 

– Alpha Condé doit respecter son serment d’investiture, conformément à l’article (35) de notre Constitution. Dans ce cas, même son intention de vouloir une nouvelle Constitution pour tuer celle sur laquelle, il a doublement prêté serment,peut-être considéré comme un acte de parjure, donc une Haute Trahison conformément à l’article (154) de notre Constitution.

– Alpha Condé doit éviter d’outrepasser son combat originel, lié à l’alternance politique purement démocratique, pour ne pas salir son image et honneur, puisque vouloir rester à Sékhoutoureya au-delà de ses deux mandats, l’histoire émargera son Nom sur la mauvaise liste. De ce fait, il risque la Prison et autres sanctions.

– Les caciques et autres responsables du régime doivent privilégier la Guinée, puisqu’elle est plus grande que toutes et tous. Alors, évitez d’emprunter la mauvaise direction, agissez avec des bonnes intentions et ambitions.

– Les Opposants et Citoyens lambdas doivent privilégier la paix, la cohésion sociale, et savoir garder la raison démocratique pour ne pas hériter un Pays en haillon.

– La communauté internationale doit privilégier l’intérêt du Peuple de Guinée, qui a soif de Paix, la démocratie, et le développement. Puisqu’avec toutes ces opportunités et potentialités naturelles, les populations locales sont injustement à l’abandon.

 

Le Peuple, nous devons savoir : << Tout ce qui est fait pour nous, mais sans nous, est fait contre nous !>>

 

C’est le cas de l’avant-projet de cette (Condestitution), qui n’a pas sa raison d’exister, car nous assistons à un coup d’État civile en téléchargement contre la pérennisation des acquis démocratiques de notre Nation. Mais aussi, le continu de ce chiffon constitutionnel, est bourré de fautes d’orthographes et grammaticales, et n’a aucune innovation pour améliorer les conditions de vie et de Gouvernance comparativement à l’actuelle situation.

Ainsi, restons pacifiquement vigilant pour sauvegarder les acquis démocratiques pour l’évolution de notre Nation.

 

OUSMANE KEITA.

Citoyen de la République.

Coordinateur Général de la Plateforme Citoyenne ( Entreprendrecheznous )

 

A propos guiquo-admin

Check Also

” Le retrait de l’OIF n’a aucune incidence sur le processus électoral guinéen” dixit Me Salif Kébé

Le communiqué de l’OIF annonçant le retrait de l’institution du processus électoral guinéen a été …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.