Accueil / Economie / Côte d’Ivoire – BAD : Appui budgétaire de 75 millions d’euros
ARCHIVE - L'Union européenne (UE) a accordé un prêt de 600 millions d'euros à la Tunisie pour « soutenir » ce pays dont l'économie est affectée par la pandémie du nouveau coronavirus (Covid-19). Foto: Esma Cakir/dpa

Côte d’Ivoire – BAD : Appui budgétaire de 75 millions d’euros

Le programme d’appui à la riposte contre la Covid-19 doit renforcer la résilience de l’économie et de créer les conditions d’une reprise rapide après la crise.

La Banque africaine de développement (BAD) a accordé début juin un prêt de 75 millions d’euros en faveur de la Côte d’Ivoire afin de financer le programme d’appui à la riposte contre la Covid-19 (PARC) dans ce pays d’Afrique de l’Ouest.

Ce fonds devra permettre de maîtriser la propagation du virus, mais aussi de renforcer la capacité de résilience des populations vulnérables, de maintenir l’outil productif pour relancer l’économie ivoirienne après la crise et de préserver des emplois, a annoncé la BAD.

Le PARC soutiendra la mise en œuvre des activités contenues dans le plan de riposte sanitaire national et appuiera notamment la mise en place d’une plateforme de géolocalisation et de suivi des cas contacts et des malades confinés.

Le premier objectif du programme est d’augmenter le nombre de tests de diagnostic d’ici la fin décembre 2020, et de renforcer les capacités de prise en charge des malades dans le courant du troisième trimestre de 2020. Le deuxième objectif du programme vise à soutenir les mesures et actions limitant l’impact de la pandémie sur les populations les plus vulnérables du pays.

Il s’agit non seulement d’étendre le programme de transferts monétaires au bénéfice de 117.180 nouveaux ménages, qui bénéficieront chacun de 75.000 francs CFA (environ 114 euros), mais aussi de prendre en charge les factures d’eau et d’électricité d’un million de ménages et de nourrir deux millions d’enfants vulnérables, d’ici à la fin de l’année 2020.

L’apport de la BAD accompagnera également les mesures et actions du gouvernement ivoirien pour renforcer la résilience de l’économie et créer les conditions d’une reprise rapide après la crise sanitaire, par le maintien de l’outil productif d’au moins 90 pour cent des petites et moyennes entreprises (PME) du pays et l’allègement d’impôts et taxes pour 3500 entreprises.

 

Avec dpa-news

A propos guiquo-admin

Check Also

Guinée – Infrastructure : Un nouveau port sec près de Conakry

La mise en service du port sec de Kagbelen constitue un atout dans l’attractivité de …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.