Accueil / Uncategorized / Conakry : Consommation du chanvre indien à ciel ouvert à Almamya dans la commune de Kaloum

Conakry : Consommation du chanvre indien à ciel ouvert à Almamya dans la commune de Kaloum

La consommation du chanvre indien est devenue un sport favori dans les lieux publics à Conakry et dans plusieurs villes du pays. Pour certains citoyens, la consommation du chanvre indien est un droit.

A Kaloum, siège de la présidence, de l’administration publique et privée et des banques, le chanvre indien se consomme comme des cacahouètes au vu et au su de tous. Outre la couche juvénile qui en raffole, les personnes âgées sont également exposées aux effets de cette drogue.

Dans les espaces situés aux abords et en face du Port Autonome de Conakry (PAC), le quartier Almamya, semble détenir la palme d’or de la pratique dans les taudis construits pour la cause au niveau du rondpoint et le long de la route longeant le ministère des affaires étrangères. Ces infrastructures de fortune sont réalisées dans le seul but de vendre et de consommer les chanvres indiens. Et les jeunes occupants des taudis de vente et de consommation vivent sous les bâches où l’autre activité consiste au trafic illicite des alcools frelatés dans cet endroit infesté par des odeurs nauséabondes, obligeant les usagers à couvrir leur nez.

Parallèlement la majorité des jeunes femmes qui érigent des parapluies, sont des véritables consommatrices de ces stupéfiants à ciel ouvert. Des policiers et autres hommes en uniformes sont également des gros clients de ces jeunes vendeurs de chanvre indien.

Autrefois déguerpis par les autorités du Gouvernorat de la ville de Conakry, les taudis poussent à chaque 2 ou 3 mètres au milieu des ordures. La zone relève du quartier Almamya, commune de Kaloum.

Pour le moment, aucun texte de loi ne légalise la consommation du chanvre indien en Guinée ; cependant, dans les taudis situés près du Port Autonome de Conakry, l’espace de consommation est ouvert à toutes les catégories (homme-femme) qui désirent passer un temps de bonheur comme  disent souvent les jeunes clients du coin: « Quand je suis dans çà je ne dérange personne ».

 

Minkael Camara

A propos guiquo-admin

Check Also

Nigéria : Pour tester un gris-gris anti-balles, un homme tue un charlatan dans le sud-est du pays

Au Nigéria, un homme a été arrêté pour avoir accidentellement tué un charlatan sur qui …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.