Accueil / Société / Mamou : Un jeune tue son père à coups de pilon à Poredaka

Mamou : Un jeune tue son père à coups de pilon à Poredaka

L’acte s’est produit dans la nuit du mardi 04 à mercredi 05 Août 2020 dans le secteur de Yalama, sous-préfecture de Poredaka, située à  55 kilomètres du chef-lieu de la préfecture de Mamou.

Le présumé meurtrier, Alhassane Bah,  âgé de 24 ans, a été interpellé et conduit à la prison civile de Mamou.

Interrogé par l’AGP,  le procureur de la République près le tribunal de première instance de Mamou, Elhadj Sidiki Camara, a dit que le jeune homme a pris un pilon pour administrer plusieurs coups à son père jusqu’à ce que celui-ci rende l’âme.

« A l’aube du mercredi 05 Août, aux environs de 06 heures du matin, j’ai été appelé par le sous-préfet de Porédaka qui m’a annoncé un cas de meurtre survenu dans le secteur de Yalama. Aussitôt, sur notre instruction, la brigade de recherche de la gendarmerie de Mamou, s’est rendue sur les lieux pour procéder non seulement à des constatations mais aussi à des enquêtes. Selon les premiers renseignements recueillis auprès de Madame Idiatou Barry, épouse de la victime et mère du suspect, une altercation a éclaté entre elle et son fils Alhassane Bah. Ce dernier a pris un pilon pour la cogner au niveau des pieds. Ses cris ont alerté son mari, qui est venu au secours. Aussitôt, son fils, sans hésitation, s’est servi du même  pilon pour lui administrer des coups jusqu’à ce que celui-ci  cesse de respirer » nous  a confié  le procureur de la République près le tribunal de première instance de Mamou.

Et selon Elhadj Sidiki Camara,  Alhassane Bah a été interpellé et conduit à Mamou. « C’est grâce à la collaboration des citoyens qu’il a été appréhendé et mis à la disposition de nos agents. Et en application des articles 142 et 235 du code de procédure  pénale, nous avons ouvert une information judiciaire. A l’heure qu’il fait, le jeune est au cabinet d’instruction et il est poursuivi d’un fait de meurtre. Il est en détention actuellement à la maison centrale », a ajouté  le procureur de Mamou. A rappeler que le présumé meurtrier Alhassane Bah, est célibataire et sans emploi.

AGP

A propos guiquo-admin

Check Also

Guinée-Exploitation des filles enfants : Le Club ELLES s’engage contre le phénomène…

Ce vendredi 25 septembre 2020, certains membres du Club ELLES étaient à Dixinn pour expliquer …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.