Accueil / Economie / Guinée/Economie: 30 cadres de la DNI à l’école d’audit, de contrôle interne et le pilotage d’activité

Guinée/Economie: 30 cadres de la DNI à l’école d’audit, de contrôle interne et le pilotage d’activité

Dans le souci de rendre dynamique la gouvernance financière en Guinée, la direction nationale des impôts (DNI) a organisé ce lundi 23 novembre 2020, une session de formation de cinq (5) à l’intention de 30 de ses cadres.

Cette rencontre tenue autour du thème ‘’l’audit, le contrôle interne et le pilotage d’activité’’ s’inscrit dans le cadre de contribuer à l’opérationnalisation du nouveau cadre organique de la direction nationale des impôts sur le volet pilotage, audit et contrôle interne.

Selon le conseiller fiscal  du ministre du budget, M. Joseph Kovana Kourouma,  les résultats attendus au terme cette formation sont : Le renforcement de la mobilisation des ressources publiques ; L’amélioration de la transparence budgétaire et des mécanismes informels de redevabilité;
L’amélioration du climat des affaires ; Le renforcement des capacités des organisations de la société civile engagées dans la gouvernance économique et la défense des droits humains.

« Les récentes réformes organisationnelles intervenues à la DNI, ont consacré une distinction claire entre les tâches conceptuelles, managériales et celle opérationnelles. Le souhait du cabinet que je représente ici, est que cette formation permette aux cadres ici présents de mieux appréhender les tâches qui seront les leurs notamment l’inspection générale des services fiscaux qui, à mon avis, aura un rôle prépondérant à jouer dans la réussite de l’audit, du contrôle interne et aussi dans la remontée d’informations fiables», a déclaré M. Joseph Kovana Kourouma.

De son côté, le directeur national des impôts a indiqué que cette formation va permettre à l’administration guinéenne d’être outillé de meilleures pratiques.

«Depuis 2016, la DNI en relation avec le ministère du budget s’est engagée dans un vaste chantier de réformes liées au fonctionnement des activités de la DNI. C’est dans ce cadre-là que la coopération avec le PACCAF a été initiée. C’est de permettre à notre administration d’être outillé de meilleures pratiques mais aussi de bonnes notions pour faciliter la mobilisation et la sécurisation des recettes. Aussi, distinguer le rôle d’auditeurs, d’inspecteur,…», a déclaré M. Aboubacar Makhissa Camara.

Pour Jérémy Delalin, un des formateurs a mis un accent particulier sur la méthodologie pendant la formation.

«Nous organiserons les choses sous forme de groupes de travail afin de permettre une restitution collective de l’ensemble des travaux», a-t-il dit.

Ibrahima Limbita Camara

A propos guiquo-admin

Check Also

Afrique : La BAD autorisée à emprunter plus de 10 milliards USD, en 2021

Cette année, la Banque africaine de développement a émis une obligation sociale appelée « Combattre …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.