Accueil / Sports / Culture / Regard sur le passé de Bembéya Jazz : Voici ce que vous ne savez pas !

Regard sur le passé de Bembéya Jazz : Voici ce que vous ne savez pas !

Le tube a été cuisiné en 1968, les membres du légendaire orchestre Bembéya Jazz national ont baptisé le hit des années « 60 » : Regard sur le passé. Lisez ce qu’un des membres dudit groupe artistique, Sékou Camara, alais Sékou Le gros.

A l’en croire, il a été à l’origine de ladite chanson. Il a précisé que faire adhérer ses amis n’a pas été chose facile. « Aboubacar Demba Camara n’était pas très dedans bien que je lui avais expliqué que nous sommes en 1968, c’est la révolution culturelle maintenant en occident, Ahmed Sékou Touré a aussi lancé la révolution culturelle ici. Il (Sékou Touré) a dit, que nous ne sommes pas fiers, parce que dix ans après notre indépendance, nos héros qui nous ont défendus, les blancs les ont attrapés et les exilés de loin. Jusqu’ici Samory Touré est en prison au Gabon, Alpha Yaya Diallo aussi en Mauritanie. Il a dit donc, il faut qu’on les délivre, afin qu’on les réserves un enterrement digne de nom », a expliqué Sékou Le gros.

Poursuivant, l’artiste a indiqué que le Haut commissaire à la culture aurait  demandé aux orchestres de la place de l’époque : Kélètigui, Balla, Bembéya de concocter des chansons par rapport à l’arrivée des restes des héros que les colons avaient déportés à travers le continent africain. « A l’époque Bembéya Jazz venait de s’installer au Jardins de Guinée, Kélètigui était à la paillote. Bembéya tout nouveau, tout beau, tout le public allait tous les soirs remplir les Jardins de Guinée. Kélètigui et Balla jouaient leurs répertoires qui étaient appréciés du public de Guinée, mais à l’arrivée de Bembéya tout le monde a débarqué aux Jardins de Guinée, parce que Aboubacar Demba était là; Sékou Diabaté, le jeune guitariste tout beau; Hachkène Kaba et son élève Sékou Le gros sont aussi là de temps en temps, ils racontent au micro des histoires » a-t-il déclaré.

Kélètigui a-t-il ajouté, nous a laissé dans ce succès, il a fait la chanson sur Soundjata Kéïta, un morceau nouveau. « Le public quitte les Jardins de Guinée avec nous, pour aller à la paillote, écouté le nouveau morceau de Kélètigui, Manfinla griot qu’il était de son état, il excellait dans ce sens. Donc tout le public a abandonné Bembeya Jazz, certains ont dit d’ailleurs qu’on devait, nous renvoyer à Beyla. »

La suite dans le prochain posting.

 

Richard TAMONÉ pour Guineequotidien.com

 

A propos guiquo-admin

Check Also

Guinée: Concert de Koffi Olomidé à Conakry, plus de 20 mille euros détournés (Communiqué)

Après l’analyse des 10 dernières années, et à la suite des récents résultats du méga …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.