Accueil / International / En 2020, 93 000 décès par overdose ont été recensés aux USA, un record

En 2020, 93 000 décès par overdose ont été recensés aux USA, un record

Le nombre de décès par overdose aux États-Unis a grimpé en flèche pour atteindre le chiffre record de 93 000 l’an dernier, en pleine pandémie de COVID-19, a indiqué mercredi le gouvernement fédéral.

Cette estimation éclipse de loin le pic d’environ 72 000 décès par overdose atteint l’année précédente et représente une augmentation de 29 %. »Il s’agit d’une perte stupéfiante de vies humaines », a déclaré Brandon Marshall, un chercheur en santé publique de l’Université Brown qui suit les tendances en matière d’overdose.

Le CDC a indiqué qu’en 2020, les surdoses de drogue ont augmenté dans tous les États sauf deux, le New Hampshire et le Dakota du Sud.

Le nombre de surdoses au Kentucky a augmenté de 54 % l’an dernier pour atteindre plus de 2 100, contre moins de 1 400 l’année précédente. Des augmentations importantes ont également été enregistrées en Caroline du Sud, en Virginie occidentale et en Californie. Le Vermont a connu la plus forte hausse, d’environ 58 %, mais des chiffres plus faibles – 118 à 186.

Le pays était déjà aux prises avec sa pire épidémie d’overdoses, mais il est clair que « le COVID a considérablement exacerbé la crise », a ajouté Brandon Marshall.

Les fermetures et autres restrictions liées à la pandémie ont isolé les toxicomanes et rendu les traitements plus difficiles à obtenir, selon les experts.

Si les analgésiques délivrés sur ordonnance étaient autrefois à l’origine de l’épidémie d’overdoses dans le pays, ils ont été supplantés ces dernières années d’abord par l’héroïne, puis par le fentanyl, un opioïde dangereusement puissant. Le fentanyl a été mis au point pour traiter les douleurs intenses provoquées par des affections telles que le cancer, mais il est de plus en plus souvent vendu illégalement et mélangé à d’autres drogues.

« Le véritable moteur de l’augmentation des overdoses est cet approvisionnement en médicaments de plus en plus empoisonné », a déclaré Shannon Monnat, professeur associé de sociologie à l’université de Syracuse, qui étudie les tendances géographiques des overdoses. « La quasi-totalité de cette augmentation est une contamination par le fentanyl d’une manière ou d’une autre. L’héroïne est contaminée. La cocaïne est contaminée. La méthamphétamine est contaminée », a-t-elle ajouté.

Le fentanyl était impliqué dans plus de 60% des décès par overdose l’an dernier, selon les données du CDC.

https://av.voanews.com/Videoroot/Pangeavideo/2019/07/e/e6/e626852a-03b4-4b09-ab2f-adf7d18ecd31_manifest.mpd

Rien ne prouve actuellement que davantage d’Américains ont commencé à consommer des drogues l’année dernière, a déclaré M. Monnat. Il est plutôt probable que l’augmentation du nombre de décès concerne des personnes qui luttaient déjà contre la dépendance.

Les décès par overdose ne sont qu’une facette de ce qui a été globalement l’année la plus meurtrière de l’histoire des États-Unis. Avec environ 378 000 décès attribués au COVID-19, la nation a connu plus de 3,3 millions de décès.

Les Centres de contrôle et de prévention des maladies ont examiné les certificats de décès afin d’estimer le nombre de décès par overdose en 2020. L’estimation de plus de 93 000 décès correspond à une moyenne de plus de 250 décès par jour, soit environ 11 décès par heure.

 

Avec AFP

A propos guiquo-admin

Check Also

Intempéries en Chine: 16 morts, près de 200.000 évacués

Des inondations « extrêmement graves » de l’aveu même du président Xi Jinping: la Chine est confrontée …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.