Accueil / International / Afrique : Les médias sociaux accélèrent la croissance des PME
ARCHIVE - En Afrique, les PME constituent l'épine dorsale de l'économie, et sont un vecteur essentiel pour l'emploi des jeunes, la parité hommes-femmes et du commerce intra-régional. Foto: Marijan Murat/dpa - ACHTUNG: Nur zur redaktionellen Verwendung im Zusammenhang mit der aktuellen Berichterstattung und nur mit vollständiger Nennung des vorstehenden Credits

Afrique : Les médias sociaux accélèrent la croissance des PME

En Afrique, les PME constituent l’épine dorsale de l’économie, et sont un vecteur essentiel pour l’emploi des jeunes, la parité hommes-femmes et du commerce intra-régional.

Les plateformes de médias sociaux notamment Facebook contribuent à accélérer la croissance économique et les opportunités en Afrique, a révélé une récente étude. Baptisée « libérer le potentiel de l’Afrique », cette étude dont les résultats ont été publiés en juillet, a été réalisée par le cabinet de conseil africain « Genesis Analytics ». Elle a été menée auprès de 4020 PME comptant moins de 250 employés par entreprise, dans huit pays africains (Sénégal, Côte d’Ivoire, RDC, Afrique du Sud, Nigeria, Ghana, île Maurice et Kenya).

Selon l’étude, les PME interrogées qui utilisent les applications Facebook ont des employés plus jeunes avec une moyenne de 45 pour cent d’employés de moins de 30 ans. Les PME utilisant ces applications sont plus souvent détenues par des femmes, a-t-on ajouté. Par ailleurs, les PME du secteur manufacturier considèrent que la capacité d’accéder à de nouveaux marchés étrangers est l’avantage le plus bénéfique de ces applications, a-t-on indiqué.

84 pour cent des PME interrogées ont déclaré que les applications Facebook ont été importantes pour la croissance de leur entreprise. Cela ne peut que renforcer notre volonté de fournir à ces artisans du développement économique l’accès et les compétences qui aident les gens à utiliser les applis Facebook pour augmenter les opportunités d’emploi, les revenus et favoriser l’égalité des genres et le commerce », a dit Kojo Boakye, Directeur des affaires publiques Afrique chez Facebook.

De son coté, Ryan Short, associé chez Genesis Analytics, a déclaré que l’utilisation des outils numériques par les PME africaines « peut stimuler la croissance économique », et ce, « en faisant entrer davantage de femmes dans l’économie formelle, en créant des opportunités économiques pour les jeunes et en stimulant le commerce intra-africain ».

« Nous exhortons les décideurs politiques et les plateformes numériques à comprendre ces opportunités et à créer un environnement optimal pour que les PME puissent prospérer grâce aux outils numériques et aux médias sociaux », a-t-il plaidé. L’étude a également identifié « les défis sur lesquels les décideurs politiques doivent se pencher pour développer l’économie numérique et stimuler une croissance significative », en Afrique.

Parmi ces obstacles, l’étude a cité les coûts élevés de l’internet et des données ainsi que le faible niveau de confiance dans la confidentialité des données. Résoudre ces obstacles nécessite une « coopération étroite » entre les gouvernements et les entreprises privées afin de favoriser un environnement numérique qui permette aux petites entreprises de débloquer le riche potentiel du continent africain.

En Afrique, les PME constituent l’épine dorsale de l’économie, et sont un vecteur essentiel pour l’emploi des jeunes, la parité hommes-femmes et du commerce intra-régional. L’économie numérique dans le continent a été stimulée par la croissance de la pénétration de l’internet.

Avec dpa-news

A propos guiquo-admin

Check Also

Plus de quarante migrants morts noyés au large du Sahara occidental

Quarante-quatre migrants sont morts noyés après le naufrage de leur embarcation dimanche au large du Sahara …

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.