Accueil / Société / Guinée : Mes propositions pour une transition réussie (Par Ousmane Keita)

Guinée : Mes propositions pour une transition réussie (Par Ousmane Keita)

L’histoire du monde nous enseigne qu’à chaque fois qu’une société se trouve dans un contexte de crise aigüe, une action exceptionnelle est menée par un groupe d’altermondialiste pour changer les choses.
La République de Guinée, comme le Ghana de Jerry RAWLINS, le Burkina Faso de Thomas SANKARA, le Rwanda de Paul KAGAME, le Sénégal de Ousmane SONKO en sont des exemples illustratifs.
Dorénavant, avec la libération du Peuple de Guinée des onze années d’un régime dominateur et imposteur, nous venons de vivre un « miracle politique » dans notre pays, un changement de régime en toute quiétude sociale, ce qui fait de ce changement un Coup d’Etat légitime. Au vue des premières intentions et actions des nouvelles autorités, force est à reconnaitre que le début semble être appréciable, cette dynamique de gouvernance aux allures de rassembler tous les Enfants de la Patrie, sans aucune exclusion, pour le bonheur de tous, est véritablement remarquable.
Maintenant que la République n’est plus en danger imminent, restons focus sur l’essentiel, l’indispensable démarche politique à mettre en œuvre c’est la refonte de l’Etat, celle-ci consiste à mettre en place un système de gouvernance qu’aucune personne ou structure pourra piétiner, une gouvernance qui ne sera pas basée autour d’un homme ou groupe, mais plutôt des lois et règlements, pour que cela soit une réalité, le pouvoir judiciaire doit s’imposer sur toutes les autres institutions, il doit être réellement indépendant.
Pour rentrer dans l’histoire, le président de la junte a le devoir de choisir le rôle d’acteur majeur, ce qui consiste à prendre en compte tous les paramètres de la bonne Gouvernance, sans rentrer dans les calculs politiciens, rester concentrer sur les priorités des priorités sans exclure personne, tout en laissant le peuple faire un libre choix pendant tout le processus de la transition.
De ce fait, en parlant des priorités prioritaires, nous nous accentuons sur les pistes de solutions ci-dessous :
La préservation de l’Etat de droit et les libertés individuelles et publiques ;
La fixation de la durée de la transition ;
La formation d’un gouvernement de technocrates et irréprochables ;
La mise en place d’une CENI technique dotée de budget conséquent pour l’organisation de toutes les élections nationales et locales au même moment ;
L’écriture d’une constitution conforme aux vraies préoccupations des Populations ;
Renforcer le système de gouvernance méritocratique à la place du militantisme et clientélisme ;
Garantir l’indépendance du pouvoir judiciaire en le dotant d’un système de fonctionnement reposé autour de la loi et non d’un clan ;
Faire en sorte que la culture de la défense des intérêts de la Guinée soit institutionnalisée et que les débats et actes ethnocentriques disparaissent dans notre nation ;
Inciter tous les acteurs de la vie publique et privée, et citoyens ordinaires aux actes républicains au minimum, chaque fin de mois et à la réconciliation ;
Les nouvelles autorités de la Guinée doivent savoir que rentrer positivement dans l’histoire fera non seulement rayonner la guinée et tous les Guinéens, plus personne ne doit désormais mourir à cause des intérêts politiques. par ailleurs, j’en appelle à la vigilance citoyenne, car l’homme est tout simplement un animal connu et inconnu, tout peut basculer positivement ou négativement, toutefois, avec une attention rigoureuse et rationnelle la transition pourrait réussir.

Ousmane KEITA Citoyen de la République Entrepreneur Consultant et Chroniqueur politique Coordinateur de la plateforme EntreprendreChezNous

A propos guiquo-admin

Check Also

Dernière minute : le Secrétaire général du SPPG, Sékou Jamal Pendessa est enfin libre

Après quelques semaines de détention à la maison centrale de Coronthi, le Secrétaire général du …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *