Accueil / Uncategorized / Affaire de la vente d’Air Guinée: Cellou Dalein Diallo visé encore par une autre plainte (CRIEF)

Affaire de la vente d’Air Guinée: Cellou Dalein Diallo visé encore par une autre plainte (CRIEF)

La procédure judiciaire dans l’affaire de la vente d’Air Guinée devant la Cour de répression des infractions économiques et financières (CRIEF) se poursuit .

Ce mercredi 9 novembre 2022,le procureur spécial de la Cour de Répression des Infractions Economiques Financières (CRIEF), Aly Touré et sa substitude ont communiqué à tour de rôle sur les dossiers en cours d’instruction au sein de cette juridiction anti-corruption.

Dossiers selon lesquels, l’affaire Air Guinée, le dossier brûlant de Kabinet Sylla alias Bill Gates inculpé le 3 novembre 2022 ont été longuement expliqué à la presse.

 

Faut il rappeler que Elhadj Mamadou Sylla, est aussi un des accusés qui a été entendu il y a quelques mois et mis sous contrôle judiciaire, alors que le leader de l’UFDG, Cellou Dalein Diallo n’a répondu à aucune des convocations qui lui ont été adressées.

«L’affaire Air Guinée on l’a envoyée, lorsque le parquet reçoit une procédure, il a possibilité d’orienter soit en information, soit en citation directe, en flagrant délit ou même classé sans suite. L’affaire Air Guinée, nous l’avons analysé suite au rapport que nous avons reçu. Nous avons constaté qu’il y a matière à faire des investigations supplémentaires. Ce qui a prévalu à la saisie de la chambre de l’instruction en réquisitoire introductif que nous avons envoyé au niveau du président de la CRIEF. Et depuis cette date, la chambre de l’instruction est en train de travailler. Les personnes nommément désignées par le réquisitoire introductif ont été convoquées. Certaines ont été interrogées, inculpées, les juges ont déterminé leur statut pénal, je veux parler de monsieur Mamadou Sylla qui a été poursuivi dans ce dossier au même titre que Cellou Dalein Diallo et monsieur Cheikh Ahmed Camara à l’époque ministre des finances. La chambre a été saisie de leur cas, je peux dire que Mamadou Sylla a été convoqué, comparu devant la chambre de l’instruction et a été formellement inculpé et placé sous contrôle judiciaire ».

« Plusieurs convocations ont été adressées à l’adresse de monsieur Cellou Dalein Diallo, il y a eu des difficultés pour localiser mais finalement on l’a localisé. Les juges de la chambre de l’instruction ont envoyé deux convocations à son adresse. Les personnes à son domicile ont refusé de prendre les convocations. C’est pourquoi l’huissier a envoyé la convocation au président du quartier de Kaporo Rails où il habite. C’est la loi qui l’autorise. Nous sommes accrochés aux lèvres de la chambre de l’instruction qui va nous dicter les prochaines étapes de la progression de cette procédure », a fait savoir le procureur spécial de laCRIEF devant la presse ce mercredi 09 novembre 2022.

Dans cette affaire Kabinet Sylla, selon le procureur Aly Touré, des montants faramineux ont été trouvé sur les comptes de l’ex intendant d’Alpha Condé

 

Dans ses explications, la substitut du procureur de la CRIEF, Mme Josephine Loly TINKIANO a rappelé que le PDG des groupes Djoma a été placé sous mandat de dépôt du 03 novembre 2022 pour des « faits précis de corruption, dans le secteur privé, détournement des deniers publics, faux et usage de faux en écriture publique, vol en bandes organisées, recèle de fonds publics, enrichissement illicite, concussion, abus d’autorité, blanchiment de capitaux et complicité »

« La procureure a ensuite livré les détails des montants trouvés dans les différents comptes de monsieur Sylla, ex intendant civil d’Alpha Condé. Explications :M. KABINET SYLLA a bénéficié d’un décret le 4 février 2014, le nommant au poste d’intendant de la Présidence de la République pour un salaire de 6 millions 601 mille francs guinéens. Avant 2014, M. KABINET SYLLA n’avait qu’une seule société dénommée Business Marketing international, une société de commerce générale. Elle a été créée en 2010. Cependant, à partir de 2014, pendant qu’il était aux affaires, en sa qualité d’agent public, trois autres entités DJOMA ont vu jour. C’est notamment Djoma S.A, Djoma Logistiques SA, et Djoma Groupe S.A qui ont vu le jour en 2016. »

 

« D’où viennent ces fonds ? Un seul actionnaire. Comment a-t-il amassé une telle fortune ? C’est Incompatible avec sa fonction d’intendant général et en sa qualité d’agent public. Il n’a pas cette possibilité de créer au même moment ces entités privées. Mieux, cela est contraire aux dispositions de l’article 650, 651 du code pénal. Sur les comptes en banque de toutes ces sociétés citées ci-haut, on retrouve des comptes en dollars, Euro et plusieurs montants faramineux qui aujourd’hui font l’objet de saisi conservatoire », a-t-elle entamé

Poursuivant, le procureur Aly Touré a fait savoir que sur le compte personnel de M. Kabinet Sylla Bill Gates, des remises des chèques de 3 milliards 348 millions 749 mille 923 francs guinéens ont été trouvées.

« Des dépôts de chèques à l’encaissement : De 212. 500 000 francs guinéens. Des dépôts en Espèce : 2 milliards 136 588 mille de francs guinéens. Des divers virements de compte en compte : De 8 milliards 717 806 741 francs guinéens. Des Transferts de fonds notamment à la BCRG : 10 milliards 876 251 856 francs guinéens. Des transferts de fonds avec des Donneur d’ordre identifiés : 38 milliards 673 275 526 francs guinéens. Des interfaces transactions : 16 milliards 040 316 017 francs guinéens. Sur son autre compte en dollars. Des versements de fonds en espèces: 4 millions de dollars. Des Transferts de fonds reçus : 16 392 236 dollars. Des Interfaces transactions : 34 millions 981 409,45 de dollars. Sur son compte en Euros : Des transferts de fonds effectués par deux personnes morales dont 5078,400 euros et 9 000 euros. Des Interfaces transactions : 10 188,87 euros. À la société Djoma Logistique. Des Transferts de fonds reçus : 32 millions 921 486 694 francs. Des versements en espèces: 677 millions 373 973 francs. Sur un compte USD : Un transfert de : 35 687,17 dollars. »

« Le Compte en devise précisément en dollars, intitulé Djoma Logistiques S.A a enregistré un retrait en date du 6 septembre 2021 d’un million de dollars en faveur de Mohamed Diané, ancien Ministre de la défense nationale actuellement en détention, a précisé la magistrate. Il est à noter que ces montants ont été retrouvés sur des comptes qui sont domiciliés dans des banques nationales dont on se réserve le droit de dévoiler. Les personnes morales et physiques qui ont effectué toutes ces transactions ont été identifiées. Tous ces éléments factuels ont été mis à la disposition de la chambre de l’instruction, a-t-elle mentionnée dans sa communication.

 

Ibrahima Limbita Camara

 

 

 

A propos guiquo-admin

Check Also

Guinée/Opinion: Pour une transition apaisée,un Premier ministre ne doit pas dire ça! (Ahmed Tidiane Sylla)

Pour une transition qui se veut apaisée et que malgré les valeurs et principes prônés …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.