Accueil / Economie / Développement économique Une nouvelle stratégie allemande pour la coopération avec l’Afrique
ARCHIVE - Svenja Schulze, ministre fédérale allemande de la coopération économique et du développement. Foto: Kay Nietfeld/dpa

Développement économique Une nouvelle stratégie allemande pour la coopération avec l’Afrique

À la tête des priorités de la stratégie se trouvent les emplois pour les jeunes qui constituent la moitié de la population africaine de 1,4 milliard d’habitants.

Le ministère allemand de développement (BMZ) a annoncé une nouvelle stratégie de coopération avec l’Afrique qui consiste à créer un environnement propice à la création d’emplois ayant un impact social et environnemental, tout en renforçant l’autonomie des femmes. La politique de l’Allemagne avec ses partenaires africains « sera ainsi plus sociale, environnementale et féministe », a annoncé le BMZ. Ces trois piliers de la nouvelle stratégie allemande seront déclinés en six domaines d’intervention, a-t-il ajouté. La stratégie reposera sur le développement économique durable, l’emploi pour les jeunes en alliant la préservation des ressources naturelles à la prospérité économique. Elle luttera aussi contre la pauvreté et la faim et renforcera la protection sociale.Il y aura, en outre, le domaine de la santé et de la prévention des pandémies dont l’objectif est de mettre en place des systèmes de santé de base solides et de soutenir la capacité de production médicale. Par ailleurs, la stratégie sera fondée sur le développement féministe et l’égalité des sexes. Elle s’attaquera aux « causes profondes » de l’inégalité et de la discrimination à l’égard des femmes et des filles. Il y aura également le domaine de la démocratie, des droits de l’homme et de la bonne gouvernance pour renforcer les institutions démocratiques, l’efficacité des pouvoirs publics et la liberté des médias, « qui constituent la base de sociétés résilientes ».

Le domaine de la paix et de la sécurité, enfin, permettra de cibler les causes des conflits et de les prévenir par une approche intégrée combinant l’aide humanitaire, la coopération au développement et la consolidation de la paix. « L’Afrique se développe et change énormément. La manière dont elle se développe marquera le 21e siècle de son empreinte et déterminera donc aussi l’avenir de l’Allemagne et de l’Europe », a déclaré la ministre allemande de Développement, Svenja Schulze. En présentant la stratégie, Schulze a insisté sur l’emploi pour les jeunes. « Nous parlons en Afrique de la plus grande génération de jeunes de tous les temps ». Environ la moitié de la population africaine a moins de 20 ans.

 

Avec dpa-news

A propos guiquo-admin

Check Also

Portrait: Fatou Diop raconte l’Afrique à travers ses peluches en wax

Promouvoir la culture africaine à travers des doudous en wax, tel est l’objectif de Fatou …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *