Accueil / Economie / Environnement: L’UNICEF s’associe à un groupe de jeunes africains pour le climat
POLYCOPIÉ - UNICEF, le One Forest Youth Initiative et le ministère de la Jeunesse du Gabon ont signé un accord pour « favoriser l'émergence d'une génération de climato-défenseurs ». Photo: Unicef/Photo de presse/dpa

Environnement: L’UNICEF s’associe à un groupe de jeunes africains pour le climat

Il s’agit d’un partenariat visant à donner à des jeunes les moyens et les compétences vertes afin de participer à la protection de l’environnement.

Le Fonds des Nations Unies pour l’enfance (UNICEF) au Gabon a signé avec le groupe de jeunes défenseurs du climat, le One Forest Youth Initiative, et le ministère de la Jeunesse un accord pour « favoriser l’émergence d’une génération de climato-défenseurs ».

« Le partenariat vise à renforcer les capacités des jeunes pour leur permettre de contribuer de manière significative à la protection de l’environnement et au développement durable au Gabon, en Afrique et dans le monde », a fait savoir l’UNICEF.

Ce partenariat, a noté la même source, fait suite au succès du One Forest Youth Forum (OFYF) auquel ont participé des jeunes de 23 pays. L’OFYF s’est tenu en marge du One Forest Summit, coorganisé par le Gabon et la France à Libreville en mars 2023.

Selon le représentant résident de l’UNICEF, Noël Marie Zagré, les jeunes doivent bénéficier des moyens pour être « des champions en action climatique » grâce à l’éducation au climat et aux compétences vertes.

« Nous voulons (…) transformer les mots en actes », a-t-il déclaré. Les jeunes « doivent donc être inclus dans toutes les négociations ou décisions nationales, régionales et internationales sur le climat », a-t-il ajouté lors de la cérémonie de signature de l’accord.

Le choix du Gabon pour le One Forest Summit s’explique, entre autres, selon l’ambassade de France à Libreville, par le fait que le territoire gabonais est couvert à 88 pour cent par la forêt équatoriale.

Les six chefs d’État présents à ce sommet sur la conservation des forêts, la protection du climat et la biodiversité ont adopté début mars « le Plan de Libreville ». A l’occasion, la création d’un fonds doté d’une enveloppe de 100 millions d’euros a été annoncée.

 

Avec dpa-news

A propos guiquo-admin

Check Also

Portrait: Fatou Diop raconte l’Afrique à travers ses peluches en wax

Promouvoir la culture africaine à travers des doudous en wax, tel est l’objectif de Fatou …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *