Accueil / Société / Guinée/Entreprenariat : la Structure Cimpre Prod demande à l’Etat d’interdire l´importation des poussins dans le territoire

Guinée/Entreprenariat : la Structure Cimpre Prod demande à l’Etat d’interdire l´importation des poussins dans le territoire

Le président de la structure Cimpre Prod, Mamadou Baïlo Baldé  a demandé aux autorités ce mardi 19 septembre 2023 au cours d’une conférence de presse la protection et une interdiction de l´importation des poussins en République de Guinée.

Selon lui, malgré les efforts des producteurs locaux, les aviculteurs guinéens font face à d’énormes contraintes liées notamment au manque de protection, de financement, d´accompagnement à l’approvisionnement en aliments de volailles et surtout à la concurrence « déloyale » des importations de la viande de poulet. Sans pour autant occulter les multiples difficultés rencontrées dans le cadre de l´importation.

« Nous voulons attirer l’attention de l’Etat pour lui demander une protection, pourquoi parce que nous sommes cinq (5) industriels sur le sol Guinéen sur une capacité de production qui couvre la demande nationale qui, depuis 2020 et aujourd’hui on voit cet investissement qui va de pire en pire car, importation de poussins venant de Europe envahisse nos pays et nous sommes impuissant par rapport à cette affaire, parce que nous n’avons pas de protection aujourd’hui avec nos capacités de protection si nous ne sommes pas accompagnés, beaucoup vont quitter et il y’a d´autres qui sont fermés et il y’a d´autres qui sont sur le point de se déplacer pour aller dans les pays limitrophes comme le Sénégal,  le Mali et le Burkina Faso », a souligné M. Mamadou Baïlo Baldé.

Poursuivant, il a demandé à l’Etat de la protection en interdisant l´importation des poussins dans le territoire guinéen.

« Il y’a des guinéen qui ont investis des millions pour fournir des poussins de qualité à des éleveurs guinéen pour qu’on puisse développer ce secteur agricole et créer au tant d´emplois pour les jeunes. Nous voulons que tout le monde gagne sa vie et que nos jeunes restent une bonne fois parce que c’est un combat physique et c’est pour la sécurité alimentaire. Aujourd’hui nous n’avons pas peur de la concurrence, car nous sommes ouverts à d´autres qui vont venir et il y’a la place pour tout le monde, mais donner de l’emploi et faire cette sécurité alimentaire pour notre nation.»

«Nous avons vraiment les capacités énormes de garantie de production de la demande et nous avons une capacité d´augmenter nos volumes, aujourd’hui nous avons une capacité de production de 18 000.000 de poussins par an, le besoin sur le marché guinéen en poule pondeuse est de 4.000.000. Donc nous sommes à 7% et cela ne couvre pas tout la Guinée », Conclut-il Mamadou Baïlo Baldé

 

You Sylla

A propos guiquo-admin

Check Also

Dernière minute : le Secrétaire général du SPPG, Sékou Jamal Pendessa est enfin libre

Après quelques semaines de détention à la maison centrale de Coronthi, le Secrétaire général du …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *