Accueil / Société / Guinée : celebration en différé de la journee internationale de la femme africaine

Guinée : celebration en différé de la journee internationale de la femme africaine

Le Premier ministre, Chef du Gouvernement, Dr Bernard Goumou, a présidé la célébration en différé de la journée internationale de la femme africaine, en présence du Président du CNT, au palais du peuple.
Portée en Guinée par les femmes parlementaires du CNT, la journée internationale de la femme africaine a retenu comme thème cette année sur le plan continental :« Le savoir-faire et le potentiel des femmes au service de la paix en vue d’accélérer la mise en œuvre de la zone de libre-échange continentale africaine (ZLECAf) ».
Elle s’inscrit dans la dynamique de la réalisation de l’Agenda 2063 de l’Union Africaine, qui envisage « une Afrique prospère dont le développement est piloté par ses populations, tirant pleinement parti de leur potentiel, en particulier ses femmes et ses jeunes, et s’occupant de ses enfants. Également dans l’ODD N°16 des Nations Unies, les Etats sont invités à promouvoir l’avènement de sociétés pacifiques et ouvertes à tous aux fins du développement durable et inclusif.
Le Premier ministre a indiqué que la journée qui est célébrée aujourd’hui en différé est une journée dont on en parle peu. Pourtant, le 31 juillet 1962 est hautement symbolique dans l’histoire contemporaine de l’Afrique. Car, c’est ce jour qui a vu réunir pour la première fois les femmes de tout le continent africain pour accoucher de la première organisation des femmes (la Conférence des Femmes africaines).

Le Chef du Gouvernement a ensuite rappelé que conformément aux objectifs prioritaires du premier mouvement des femmes africaines, Jeanne martin a su mobiliser ses consœurs autour de la libération des peuples sous la tutelle coloniale, de l’élimination de l’apartheid et de l’instauration d’une justice commune qui défend les droits des hommes.

Ensuite, Dr Bernard Goumou dira qu’en Guinée, la femme est la pierre angulaire de la politique sociale du Chef de l’Etat. C’est pourquoi, il y’a un an, il a pris dans ses fonds pour apporter un appui à 300 groupements de femmes à travers le pays.

Au niveau décisionnel, le Premier ministre a fait savoir que le Chef de l’Etat a porté à 30% le taux des femmes dans l’administration publique aujourd’hui ; ce qui est une première. En ce qui concerne le plaidoyer entamé ce 18 septembre par les femmes, le Chef du Gouvernement a proposé au Président du CNT de soutenir et impulser davantage les efforts en cours pour un avenir meilleur. En conclusion, il a invité les femmes à continuer à jouer le rôle de baromètre au sein de la société. Soulignant que la Guinée a toujours été portée par les femmes.

Avec CCG

A propos guiquo-admin

Check Also

Page noire: décès à Paris de l’artiste Mory Djely Deen Kouyaté

Le monde de la culture guinéenne est en deuil suite au décès dans la nuit …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *