Accueil / Economie / Transport de marchandises: Deux ports secs en Égypte pour faciliter le trafic commercial
ARCHIVE - Le projet facilitera le trafic commercial en baissant le coût du transport des marchandises et en accélérant les procédures de dédouanement. Photo: Peter Kneffel/dpa

Transport de marchandises: Deux ports secs en Égypte pour faciliter le trafic commercial

Les deux ports, l’un à proximité du Caire et l’autre à proximité d’Alexandrie, vont contribuer à décongestionner les activités portuaires maritimes du pays.

Le ministère égyptien des Transports a annoncé la conclusion de deux contrats pour l’établissement de deux ports secs, l’un dans la ville de 10 Ramadan et l’autre dans la ville de Borg Al Arab.

Le port sec de la ville de 10 Ramadan, à 64 kilomètres au nord-est du Caire, a fait l’objet d’un contrat avec la société MEDLOG MSC, une entreprise de fret de MSC Mediterranean Shipping Company, un transporteur mondial de conteneurs.

Le contrat de 30 ans pour le développement et l’exploitation du projet s’inscrit dans le cadre d’un partenariat public-privé, avec pour objectif de traiter 400 000 conteneurs par an pour un coût d’investissement total de 100 millions de dollars.

Selon la même source, le projet facilitera le trafic commercial en réduisant l’entassement des marchandises et des conteneurs dans les ports maritimes, en améliorant les services logistiques, en baissant le coût du transport des marchandises et en accélérant les procédures de dédouanement.

Par ailleurs, l’Autorité générale des ports terrestres et secs et la compagnie maritime Ocean Express, opérant en Égypte, ont signé un protocole d’accord sur l’étude, la construction et l’exploitation du port sec de la ville de Borg Al Arab, à 52 kilomètres au sud-ouest d’Alexandrie.

Le coût estimé des travaux d’infrastructure et des frais généraux du projet est de 780 millions de livres (environ 25 millions de dollars). Il sera mis en œuvre dans douze mois, selon le ministère des Transports. Le projet, qui assurera tous les services portuaires, traitera annuellement 120 000 conteneurs.

Un port sec est un terminal terrestre en liaison commerciale et logistique directe avec un port maritime. Il peut utiliser l’ensemble des modes de transport terrestre et permet la manutention et l’entreposage. Il réduit la circulation à vide des conteneurs entre le port maritime et les zones de livraison.

 

Avec dpa-news

A propos guiquo-admin

Check Also

Guinée: le Premier Ministre a reçu une délégation de l’OHADA

Le Premier ministre, Chef du Gouvernement, a reçu une importante délégation de l’Organisation pour l’Harmonisation …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *