Accueil / Société / Guinée/Entrepreneuriat : le FODELF lance sa 3ème édition à Conakry

Guinée/Entrepreneuriat : le FODELF lance sa 3ème édition à Conakry

Dans le souci d’encourager et promouvoir l’entrepreneuriat féminin par un espace d’échange et de soutien, les activités de la 3ème du Forum de l’entrepreneuriat et leadership féminin ( FODELF) ont été lancées ce vendredi à Conakry. Placée sous le thème : « Femmes, renforcez votre posture entrepreneuriale pour booster vos activités », cette initiative qui se tient du 17 au 19 novembre, va enregistrer la présence de plusieurs participantes qui évoluent dans l’entreprenariat ou qui rêvent se lancer dans le domaine.« Cet évènement nous concerne à plus d’un titre parce que ma mission est de permettre à l’autonomisation économique des femmes entrepreneurs de Guinée. Leur permettre d’accroitre leur revenu et facilité l’accès au marché et renforcer leur capacité, donc cet évènement me concerne à plus d’un titre », a précisé Maciré Touré, l’initiatrice dudit projet.

Au niveau du ministère de l’Action sociale, poursuit-elle, le fonds d’appui a été créé l’année dernière par le chef de l’Etat pour permettre l’autonomisation des femmes entrepreneures. « Chez nous, on ne recrute que des femmes entrepreneures ou qui sont déjà en activités ou qui gagnent de l’argent. Oui, je dois les aider à accroitre leur rendement, je ne vais pas accompagner les femmes qui sont à la maison mais des femmes entrepreneures. C’est vrai qu’aujourd’hui, on ne peut pas aider tout le monde pour le moment. Parce que dans notre plan opérationnel, nous avons décidé d’accompagner cinq secteurs pour le moment : l’agro-business, l’évènementiel, les nouvelles technologies de l’information et de la communication, nous avons aussi le tourisme et l’artisanat, également le commerce.

Malgré les obstacles, l’esprit entrepreneurial féminin trouve un terrain fertile. Toutefois, les femmes entrepreneures font face à des défis, comme la discrimination dans l’accès au financement, la conciliation travail-famille, et un manque de réseaux de soutien. Une étude de l’APIP révèle que parmi les 52% de femmes dans la population guinéenne, seulement 16,42% dirigent une entreprise», a signifié l’initiatrice de cette rencontre.

Et pour rélever ces défis, Maciré Touré annonce la création d’une plateforme pour s’inscrire, identifier sera opérationnelle. « Nous comptons à partir de décembre, aller à la rencontre des femmes entrepreneures, parce que les femmes entrepreneures ce n’est pas seulement Conakry. C’est toute l’étendue du territoire pour avoir une base de données. Pour ce forum, il est prévu pour le renforcement de capacités des femmes qui sont dans l’agro-business ou qui sont dans les transformation. On doit renforcer leur capacité.. Mais ce n’est pas seulement l’agro-business, il y a aussi le textile, on sort du sita, où on a permis au monde entier de découvrir nos textiles», a-t-il expliqué.

Procédant au lancement, Mme Haw Kamy Camara, la Directrice générale du Fonds d’appuie d’activité économique des femmes et des filles, a, au nom de la ministre de la Promotion féminine de l’enfance et des personnes vulnérable, a indiqué que ce forum de l’entrepreneuriat prouve et renforce à suffisance la volonté quotidienne de ces organisatrices de ce grand événement de participer activement à l´épanouissement et à autonomisation des femmes à travers la valorisation de vos potentielles créations des activités qui s’inscrivent dans les lignes du ministère.« Car l’ objectif du ministre c’est d´avoir beaucoup plus de femme autonome dans notre pays », a dit la.Directrice générale du Fonds d’appuie d’activité économique des femmes et des filles.

 

 

Aliou Diallo pour Guineequotidien.com

A propos guiquo-admin

Check Also

Page noire: décès à Paris de l’artiste Mory Djely Deen Kouyaté

Le monde de la culture guinéenne est en deuil suite au décès dans la nuit …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *