Accueil / International / Australie: attaque au couteau meurtrière à Sydney

Australie: attaque au couteau meurtrière à Sydney

Six personnes ont été tuées dans une attaque au couteau perpétrée samedi 13 avril dans un centre commercial de Sydney, en Australie. L’assaillant, dont on ignore pour l’instant les motivations, a été abattu par la police.

L’auteur de l’attaque semble avoir « agi seul », a affirmé le Premier ministre australien Anthony Albanese lors d’une conférence de presse. « Pour nous tous ce soir, les scènes effroyables de Bondi Junction dépassent les mots et la compréhension », a-t-il également déclaré.

Cette agression en Australie a fait aussi plusieurs blessés. L’état de plusieurs personnes envoyées en urgence à l’hôpital reste incertain, parmi lesquelles se trouve un bébé âgé de neuf mois.

 

L’assaillant, lui, a été abattu par une policière, l’une des premières à arriver sur place, alors que celui-ci se dirigeait vers elle, le couteau pointé dans sa direction. Le motif de cette attaque est à ce stade inconnu. La police indique en outre qu’au vu des premiers éléments recueillis, rien n’indique que l’assaillant était animé par une idéologie particulière, mais ajoute qu’aucune piste n’est pour l’instant exclue.

La tragédie s’est produite dans le vaste complexe commercial Westfield Bondi Junction, qui était bondé de clients samedi après-midi. Des témoins oculaires ont décrit des scènes de panique, les clients courant pour se mettre à l’abri et la police essayant de sécuriser la zone.

 

Un homme avec un grand couteau à la main

Des images des caméras de sécurité diffusées par les médias locaux montrent un homme courant dans le centre commercial, un grand couteau à la main, et des personnes blessées gisant sur le sol. Ce genre d’événement, rarissime en Australie, a plongé le pays dans la stupeur, rapporte notre correspondant à Sydney, Grégory Plesse.

 

« Les premières pensées de tous les Australiens sont avec ceux qui sont affectés et avec leurs proches », a écrit sur le réseau social X le Premier ministre Anthony Albanese.

 

Avec RFI

 

 

 

A propos guiquo-admin

Check Also

Papouasie-Nouvelle-Guinée: 7900 personnes évacuées alors que le pays craint un nouvel éboulement

Cinq jours après un glissement de terrain qui a enseveli tout un village et plus …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *