Accueil / Faits divers / Conakry : la ville envahie par des fous et font parfois courir des dangers aux citoyens

Conakry : la ville envahie par des fous et font parfois courir des dangers aux citoyens

À côté des chiens errants et des mendiants, la capitale guinéenne présente aujourd’hui, comme autre décor les malades mentaux qui occupent tout l’espace des marchés, des grands carrefours de la capitale pour grappiller de la nourriture et des vols.

Face à cette situation, l’inquiétude est grande pour les citoyens, car certains ne sont pas des fous, mais simple rebelle parmi nous. La preuve est que, parmi ces fous, il y a certains qui fument la cigarette, chanvre indien, de l’alcool et de la drogue.

En effet, c’est le moment de tirer la sonnette d’alarme pour que les autorités prennent toutes les dispositions nécessaires afin de vérifier ces malades mentaux qui envahissent la ville de Conakry du jour au lendemain et par ailleurs constituent un danger pour les citoyens.

À rappeler que la semaine dernière, au kilomètre 36 dans la commune urbaine de Coyah, un malade mental a tué un enfant de 8 ans.

Il faut noter que certains fous déambulent tranquillement dans les marchés et sont utilisés les soirs pour transporter des ordures vers le quai à ordures, contre une maudite somme de 500 ou 1000 francs guinéens.
 

Ibra Camara 

A propos guiquo-admin

Check Also

 Boké : Des barricades aux quartiers Baralandé, Dembaya et 400- bâtiments pour «réclamer le courant électrique» !

Dans la nuit du mardi, 23 à mercredi, 24 octobre 2018, des barrages ont été …

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *