Accueil / Actualité / Opinion: Kassory Fofana, l’homme qui risque de perdre son pari ! (Ousmane Keita)

Opinion: Kassory Fofana, l’homme qui risque de perdre son pari ! (Ousmane Keita)

Audacieux et ambitieux, cet économiste qui s’assume en toute responsabilité, est parvenu à être le cerveau de tout le pouvoir exécutif du tout puissant Professeur-Président.
Après lui avoir porté son soutien pour son élection en 2010, puis faire quelques temps dans l’opposition, le voici aujourd’hui se tailler une place de lion parmi les hommes et femmes de confiances de notre premier président démocratiquement élu.

Trois fois qu’il aurait rejeté les clés du palais de la Colomb, mais les indices sur la récente fusion de sa fameuse Structure Politique intitulée : (GPT), Guinée Pour Tous, le Parti Rouge au profit de la Marré Politique Jaune nous poussent à réfléchir.

L’opinion nationale et internationale estiment que les raisons de cette fusion peuvent se trouver dans sa volonté de récupérer, cette-fois, les clés et codes de ce palais où il assumera le poste du chef de Gouvernement.

Ce futur homme fort du Gouvernement aura-t-il les mains libres et au cas où il sera empêché, sera-t-il capable de se démarquer de ses prédécesseurs ?

Personne n’ignore sa forte personnalité et sa volonté de mettre sous ses ordres, tous ceux qui travaillent sous son hiérarchie, mais nous estimons qu’il sera confronté à trois (3) problèmes purement politiques.

Premièrement, arrivée définitivement qu’à la dernière minute au sein de la grande famille politique du parti au pouvoir, il trouvera sur son chemin,les caciques qui feront tout pour l’empêcher d’avoir un bilan appréciable, par peur qu’il soit le dauphin du Président de la République.
Par ailleurs, la solution de ce premier problème politique, se trouve dans la proposition et le formation du futur Gouvernement, il faut qu’il évite de créer des frustrés, plus puissants que lui au sein du Parti Jaune.

Deuxièmement, l’opposition Guinéenne dans sa diversité, essayera de prouver son << incapacité >> de gérer le pays, plus loin, certains hommes politiques, exposeront ses anciennes casseroles quand il était ministre dans le régime de Lanssana Conté. C’est-à-dire, toutes ces accusations liées à un fameux détournement d’un conteneur de billets de banque, qu’il aurait déposé à son domicile dans sa ville natale (Forecariah), et qu’il l’aurait permis de créer des entreprises et de poursuivre ses études aux USA, où apprend-t-on, il serait devenu, l’étudiant le plus riche avec même des styles en Or.

 

Les solutions à ce niveau : il faut qu’il prouve le contraire de ces accusations, qu’il soit plus fort pour coopter plusieurs tête de marques de l’opposition dans le prochain Gouvernement, puis faire des miracles dans les domaines socio-économiques qui impacteront positivement et manière directe sur les conditions de vie des populations.

 

Troisièmement, cet autre problème est le plus difficile à régler, car il pourrait se trouver dans la tête du Chef de l’État, les sirènes révisionniste de la Constitution pour un troisième mandat.Dans ce cadre, le tout puissant Professeur-Président, ne lui donnera aucune chance d’imposer son autorité face à toute l’équipe Gouvernementale malgré, que le Chef du Gouvernement est le Premier responsable devant le Président de la République.

Ainsi, au cas où il accepte cette option, il sera un Premier Ministre isolé et affaibli, puisque le Président de la République l’utilisera juste pour qu’il mouille le maillot en sa faveur.

Bien entendu, la piste de solution à ce niveau, est qu’il soit pragmatique et droit dans ses bottes pour prouver sa capacité managériale, doubler des efforts et envahir le pays d’une bonne Gouvernance exceptionnelle, à l’image de celle d’Obama, fraîchement élu en 2008, qui etait parvenu à relever les défis économiques qui l’attendait.

Par ailleurs, nous estimons que l’actuel Ministre d’État des Partenariats Publics-privés, est plus bon à la tête du Parlement Guinéen, que celle du Gouvernement. Là, il sera capable d’incarner tout un pouvoir indépendant à celui de l’Éxécutif. Et naturellement, capable de contrôler toutes les orientations du Gouvernement.

 

Ousmane Keita, Citoyen de la République, Jeune Leader, Activiste Politique et Chroniqueur.

A propos guiquo-admin

Check Also

Opinion : refusons l’inertie face à une classe politique qui manque de vision (Par Ousmane Keita)

La classe politique, partisane et artisane d’une série de consensus au détriment de la loi. …

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.