Accueil / Société / Fête de l’OUA : Tenue à Conakry d’un symposium international sur l’UA et son président en exercice Paul Kagamé

Fête de l’OUA : Tenue à Conakry d’un symposium international sur l’UA et son président en exercice Paul Kagamé

À l’occasion de la célébration de la fête de création de l’organisation de l’Union Africaine, la structure coordination des ONGs pour la promotion de l’ExcellenceGuinée (COPE) a organisé ce vendredi 25 mai dans un réceptif hôtelier de la place, un symposium international sur l’UA et son président en exercice.

Cette rencontre a regroupé des experts africains et européens et plusieurs représentants des institutions nationales et internationales.

Prenant la parole, madame Aminata Touré, fille de feu président Ahmed Sékou Touré, présidente du parti Kaloum Yigui a fait savoir que l’organisation de ce symposium par la COPE est une manière de montrer à la face du monde ce qu’a été la Guinée dans l’instauration de l’Unité Africaine de l’OUA.

« Vous n’êtes pas sans savoir que la Guinée a occupé une place prépondérante dans la création de l’Unité Africaine de l’OUA. Vous savez il y avait le groupe de Casablanca, aussi le groupe de Monrovia et la Guinée qui était du groupe de Casablanca qui était considérée comme des progressistes, a porté ce flambeau très haut et la Guinée ne s’est pas arrêtée à cela, elle a envoyé ses représentants vers le groupe de Monrovia pour essayer de fédérer les deux groupes qui ont enfin abouti à la création de l’OUA. »

Pour elle, cette reconnaissance a amené les pays africains à donner la première place (poste de Secrétaire général) à la Guinée à la personne de Telli Diallo nommé par Ahmed Sekou Touré et ses compagnons.
« Nous remémoré de cette histoire est salutaire, pour non seulement la jeunesse de Guinée mais jeunesse africaine, parce que vous saviez que cette histoire a été falsifié, voir aujourd’hui que c’est la jeunesse guinéenne qui se l’appropriait et qui essaye de véhiculer afin de montrer la vérité historique à la face du monde, est un encouragement, une réussite à titre posthume. » Ajoute-t-elle madame Aminata Touré.

 

De son côté, le coordinateur de la COPE Guinée, Paul Kamano a précisé que ce symposium s’articule sur les réformes en cours au niveau de l’OUA et du chef d’orchestre de ces réformes le président Paul Kagamé.

« C’est pourquoi aujourd’hui il y a une mobilisation totale de la jeunesse guinéenne pour accompagner l’Union Africaine et les réformes qui sont engagées. La jeunesse a pris conscience, qu’il faut une institution continentale forte pour pouvoir défendre les intérêts du continent, il faut que l’Union Africaine soit à l’image de l’Union Européenne, cette institution européenne défende les Européennes, donc il faut que l’Union Africaine aussi défende les intérêts des Africains ». souligne-t-il.

 

Karifa Zoumanigui

A propos guiquo-admin

Check Also

Revue Sectorielle conjointe de l’Education et la formation – 2021: Discours d’ouverture du Président du CIPC de l’Education et de la Formation, le Ministre Guillaume Hawing

Discours d’ouverture du Président du Comité Interministériel de Pilotage et de Coordination (CIPC) de l’Education …

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.