Accueil / Actualité / Concession du Port autonome de Conakry : « Il y a des intérêts protégés qui ne sont pas dans le document », dixit Cellou Dalein

Concession du Port autonome de Conakry : « Il y a des intérêts protégés qui ne sont pas dans le document », dixit Cellou Dalein

C’est un débat qui anime la galerie ces derniers temps. Pour le gouvernement c’est une mise en concession pour une période de 25 ans à une société turque. Par contre certains estiment qu’il a été vendu tout simple. 
« Il n’y a pas de concurrence, on ne peut pas l’apprécier, on a toujours tendance à croire qu’il y a un contrat qui ne fait pas partie des documents officiels qui ont été paraphé. Il y a des intérêts protégés qui ne sont pas dans le document, la transparence nous permet de nous mettre à l’abri des situations », a souligné le chef de l’opposition, Cellou Dalein Diallo.

Il poursuit en indiquant que le port autonome n’aura aucun portefeuille avec ledit contrat : « la direction du port autonome a reçu des instructions de signer un document avec lequel ils n’étaient pas d’accord », dit-il.

 

Concernant les taxes, Cellou Dalein de préciser que le port autonome n’a pas une mission fiscale. « Le port va disposer d’un marché captif, chaque importateur sera tenu de payer ces tarifs. Le port n’aura pas d’investissement à faire pour attirer de façon particulière une autre clientèle, c’est un monopole de droit pour le traitement des marchandises importées ou exportées de Guinée. Alors pourquoi exonérer cette société de ne pas payer les impôts pendant dix ans », s’interroge-t-il.

Il a, par la suite indiqué que ce dossier devait normalement passer à l’Assemblée nationale : « c’est un dossier qui devait passer à l’Assemblée nationale dès lors qu’on parle d’exonération, il faut bien que les élus du peuple autorisent cette exonération. Je pense que c’est une aliénation d’un patrimoine important qui a un impact sur l’ensemble de l’économie guinéenne », a-t-il souligné.

 

Richard TAMONE     

A propos guiquo-admin

Check Also

Matoto : un des futurs conseillers du RPG Arc-en-ciel, aurait détourné l’argent des jeunes

Son nom c’est Aboubacar Diaby appelé par les jeunes « Diaby-Diaby » sur la liste des candidats …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *