A la une
Accueil / Politique / Guinée : Le coordinateur administratif du PADES Mohamed Kaba se prononce sur les sujets d’actualité du pays.

Guinée : Le coordinateur administratif du PADES Mohamed Kaba se prononce sur les sujets d’actualité du pays.

A la faveur de l’Assemblée hebdomadaire du Parti des démocrates pour l’espoir (PADES), le  coordinateur administratif Mohamed Kaba, a donné la position du parti sur les sujets brulants de la vie sociopolitique de la Guinée.

D’entrée de jeu, M. Kaba a dit  « vous  avez constaté aujourd’hui, la circulation était complètement paralysée, depuis 6 heures, impossible de circuler à Conakry. Je pense que cela montre un peu ce que nous disons tous les jours, c’est-à-dire la qualité de la gouvernance d’Alpha Condé ».

Aujourd’hui, moi-même j’ai eu la peine de venir à cette assemblée, parce qu’on veut nettoyer la ville, c’est bien, la ville  doit être nettoyée, c’est une responsabilité du gouvernement mais, il faut faire attention  afin de proposer des mesures qui vont nous permettre d’assurer la propriété de la ville de Conakry.

Le problème de l’insalubrité est profond et il faut des solutions structurelles qui prennent en compte  des solutions qui durent et à l’avenir qui ne vont  créer des  problèmes.

Vous avez vu depuis combien de mois, on est en train de faire la même chose ; mais est ce que la ville est propre  la ville n’est pas propre mais en même temps, la circulation est perturbée est complètement  on ne peut pas  se voir est c’est n’est pas normal.

Aujourd’hui ; dans les établissements, les élèves n’ont pas pu  partir à l’école, par ce que cette mesure est là.

Je crois qu’il faut que le gouvernement revoie sa copie et qu’on propose des mesures qui soient des mesures qui peuvent arranger le pays.

Ailleurs on nettoie la ville dans la nuit ; le matin chacun s’en va dans ses activités.

Mais on ne peut pas s’arrêter  toutes une circulation pour tout Conakry ; par ce qu’on veut assainir la ville, on n’est pas contre l’assainissement mais on n’est contre la position proposée parce qu’elle  ne tiens pas bon des réalités du pays ; Car certaines personnes vivent le jour au jour. Donc on ne peut pas continuer sur ça,  il faut qu’une véritable solution à ce problème. C’est pour cela nous disons nous voulons changer  cette gouvernance en 2020, c’est de changer la façon de faire au niveau de la gestion les affaires de l’Etat.

2ème point concernant la situation politique : depuis quelques  jours la tension est en train de monter  consécutivement  à  l’installation des exécutifs communaux.

Un calendrier a été établi sur des accords qui ont été signés entre certains partis comme d’habitude, et finalement on se retrouve dans une autre crise comme ce que nous sommes en train de vivre aujourd’hui. Cela veut dire quoi, que les accords n’ont servi à rien de tout ; que les accords signés n’étaient pas de bons accords ; parce que ; les accords n’ont pas tenu compte des réalités locales ; vous ne pouvez pas organiser une élection locale, prendre des décisions à  l’insu des principaux concernés,  ça ne marche pas ; donc les responsables des partis politiques ont fait des accords et sur le terrain les populations ne se reconnaissent pas dans  ces accords.

Ibrahima Camara

A propos guiquo-admin

Check Also

Guinée: Compte rendu du conseil des ministres du jeudi 12 Mai 2022

La Session Ordinaire du Conseil des Ministres s’est tenue ce jeudi 12 mai 2022 de …

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.