Accueil / Economie / Les autorités guinéennes accordent un délai de 45 jours aux importateurs de la Chicha pour se mettre en règle (Communiqué)

Les autorités guinéennes accordent un délai de 45 jours aux importateurs de la Chicha pour se mettre en règle (Communiqué)

« Dans le cadre du respect de la réglementation et de la protection des consommateurs, le Ministère du Commerce informe les opérateurs concernés, de la signature de l’arrêté N°266/MC/CAB/SGG/2019 fixant les conditions de commercialisation et d’utilisation de la CHICHA en République de Guinée.

Les nouvelles dispositions de cet arrêté définissent les règles à respecter pour l’importation, la distribution et les conditions requises pour l’exploitation des locaux de consommation et ce, en relation avec le Secrétariat Général à la Présidence de la République chargé des Services Spéciaux, de la lutte Anti-drogue et du Crime Organisé.

A ce titre, les opérateurs intervenant dans cette activité sont invités à prendre contact avec la Direction Nationale du Commerce Intérieur et de la Concurrence (DNCIC), sis au 3ème étage de l’immeuble du Ministère du Commerce, dans la cour de ENIPRA, au quartier Almamya, Kaloum.

Un délai de 45 jours à compter de la signature du présent communiqué, leur est accordé pour se mettre en règle. Passé ce délai, le Ministère du Commerce se réserve le droit de prendre des mesures adéquates allant de la suspension de l’importation à la fermeture de tout local de consommation.

 

Le Ministère du Commerce sait compter sur la compréhension de chacun et de tous.

Le Ministre du Commerce

Boubacar BARRY »

A propos guiquo-admin

Check Also

Autonomisation: Application de formation professionnelle pour 26 millions Africains

L’application propose des cours développées avec une coalition d’organisations et d’entreprises de référence comme Google, …

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.