Accueil / Economie / OMVS: Bamako abrite la 18 ème conférence des chefs d’État et de gouvernement

OMVS: Bamako abrite la 18 ème conférence des chefs d’État et de gouvernement

La 18 ème session ordinaire de la conférence des chefs d’État et de gouvernement de l’Organisation pour la Mise en Valeur du fleuve Sénégal (OMVS)  a ouvert ses portes ce samedi 7  décembre 2019  dans la capitale malienne. Cette rencontre d’une journée est rehaussée de la présence des dirigeants  des différents pays membres de ladite organisation sous régionale dont celui de la Guinée, Pr Alpha Condé.

C’est le centre international de conférence de Bamako qui  abrite ce matin, cette 18 ème session ordinaire .Cette   rencontre a pour objectif d’une part ,  de dresser le bilan des activités réalisées au cours de l’année écoulée et d’autre part définir les grands axes pour les prochaines échéances.

Dans son Discours de bienvenue, le president malien, Ibrahim Boubacar Keita a  d’abord  remercié ses homologues des autres pays  pour le choix porté à son pays pour abriter cette rencontre sous regionale.  Le chef d’État du Mali a mis loccasion à profit pour demander à ses paires de redoubler d’efforts pour   l’épanouissement de cette organisation.

Le président de la République Islamique de la Mauritanie, Mohamed Ould Cheikh El-Ghazouani, a  au  nom  des autres chefs  d’État  remercié et félicité le président malien et son gouvernement pour la qualité de l’accueil et les dispositions prises pour le bon de cette rencontre malgré la période sensibilise du pays.

Le président en exercice  de l’Organisation pour la Mise en Valeur du fleuve Sénégal, Macky Sylla dans son allocution de circonstance, fait le bilan  de ces années passé à la tête de cette organisation, avant d’évoquer quelques difficultés rencontrées. Un bilan essentiellement consacré à la modernisation de l’organisation, au développement de l’offre d’énergie, du renforcement de la solidarité, mais aussi au développement de la navigation.

Crée en mars 1972,l’ OMVS est un organisme inter-État regroupant le Sénégal, la Mauritianie, la Guinée et le Mali. Sa vocation est de favoriser un développement intégré et coordonné du bassin du fleuve. Cette ambition des États est commentée par des idéaux de solidarité, de partage, d’équité et de culture de la paix.

A propos guiquo-admin

Check Also

Guinée/Corruption: le volume des pots de vin avoisine en moyenne 600 milliards de francs Guinéens chaque année

La Journée internationale de lutte contre la corruption a été célébrée hier Lundi 09 décembre …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.